Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Zé Luis

Voir les représentations passées  
Espace Django (Strasbourg) | Le 25/09/2014 à 20h30

Mémoire vive

Au Cap-Vert, on compare Zé Luis, l’enfant du pays révélé tardivement au grand public, à la regrettée Cesaria Evora. Pas étonnant : ces chants traditionnels viennent du cœur et font preuve d’une rare empathie.

C’est une belle histoire qui commence le plus simplement du monde. Un enfant, Zé Luis, est fasciné par les chants de sa mère, tenancière d’un bar clandestin au Cap-Vert. Elle ne chante que lorsque les affaires tournent bien, preuve que la musique ne peut prendre corps que pour exprimer des émotions fortes. Alors il chante lui aussi, d’abord dans son coin, en écoutant toutes les musiques traditionnelles du pays. Puis il devient menuisier, attaché au ministère de la culture, et est invité à faire montrer de ses talents à chaque dîner officiel. Et à chaque fois, la scène est la même : il s’approche, prend le micro, se met à chanter et le monde s’arrête. Le public se laisse bercer par sa voix de velours, qui rappelle celle de Cesaria Evora. Il convainc une poignée de producteurs locaux, et le succès arrive. À 60 ans, l’enfant du pays sort son premier album Serenata, empreint des traditions de son pays dont il maîtrise les moindres détails. Il chante la morna, une sérénade amoureuse très mélancolique mais aussi d’autres sons plus rythmés et colorés. Il incarne ses paroles avec une authenticité touchante, parce qu’il a vécu, parce qu’il regarde le monde avec un regard humble et sage, parce qu’il fait preuve de qualités humaines impressionnantes. Et avec autant d’empathie, impossible de ne pas se laisser emporter. (C.B.)

 Photo © Joe Wuerfel


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook