Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Tristesses

Anne-Cécile Vandalem
Voir les représentations passées  
Palais des Beaux-Arts (Charleroi) | 08/03/2018 - 09/03/2018 | 2 rep.
Voir tout 

Théâtre miroir

Les créations d’Anne-Cécile Vandalem relèvent du « job » complet. Elle écrit ses textes, les met en scène, et les joue. Tristesses, pièce saluée par tous dans le IN d’Avignon l’an dernier, est une parfaite illustration de sa belle énergie et de son talent polyvalent. 

 

D’emblée le dispositif scénique donne le ton. Une lumière crépusculaire, quelques maisons en bois qui circonscrivent l’espace public, mais aussi l’espace privé auquel on accède via des caméras.

Nous sommes sur « Tristesses », une île au large du Danemark dépeuplée à la suite de la fermeture de l’abattoir, principal employeur. De la centaine d’habitants qui y vivaient, n’en restent que huit, dont le maire, son épouse et leurs deux filles, le pasteur et sa femme, et Ida et Käre Heiger, l’ancien directeur des abattoirs et fondateur du parti nationalise « Réveil populaire ». Et voilà que l’on retrouve Ida morte, pendue dans un drapeau Danois. Suicide.

Ainsi commence le polar, qui prend vite une dimension politique avec l’arrivée de Martha, la fille du couple interprétée par Anne Cécile Vandalem. Martha a pris la succession de son père à la tête du parti nationaliste (ça rappelle quelque chose ?). Si elle revient sur l’île de son enfance, c’est  pour  enterrer sa mère. Mais pas seulement. Elle a décidé de  transformer les anciens abattoirs  en studio cinéma où tourner les films de propagande de son parti. Pour ce faire, il lui faut l’accord de tous les habitants.

Dans le microcosme de Tristesses on assiste à l’ascension d’une extrême droite qui manipule l’impuissance de nos sociétés, pour mieux imposer son discours. Miroir des tristesses de notre époque, le spectacle magistralement conçu par Anne Cécile Vandalem, est comme son titre ne l’indique pas, souvent drôle.

(C.I.)

 

Conception, écriture et mise en scène
Anne-Cécile Vandalem

Avec : Vincent Cahay, Anne-Pascale Clairembourg, Epona et Séléné Guillaume, Pierre Kissling, Vincent Lécuyer, Didier de Neck, Catherine Mestoussis, Jean-Benoit Ugeux, Anne-Cécile Vandalem, Françoise Vanhecke

 

Photo : Christophe Engels

  • Plus d’informations sur le site de Das Fraülein (Kompanie)

       www.dasfrauleinkompanie.com

 


À lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM

S'inscrire à la newsletter bimensuelle