Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Soirée philharmonique

Philharmonie Baden-Baden
Voir les représentations passées  

Une nuit de valse

Dans une ambiance estivale idyllique, le répertoire que l’Orchestre philharmonique de Baden-Baden joue ce soir-là invite à danser. Et à rêver.

La musique classique a toujours cette capacité inouïe à nous emmener vers des mondes féériques. Mais quand, en plus, on en fait l’expérience dans un des plus beaux jardins de Baden-Baden, le tout lors d’une nuit claire et étoilée (on l’espère), c’est carrément un rêve éveillé. Apprêtez-vous à être bercé par la nature, ses parfums et ses couleurs, et enveloppés par l’air doux de ces jolies soirées d’été.
Pour cette merveilleuse occasion, l’orchestre philharmonique a concocté un programme à faire danser n’importe qui : entre polka, mazurka et valse, de joyeuses mélodies vont donner le ton à la soirée et faire fredonner le public.
En guise d’ouverture, celle de Boccaccio de Franz von Suppé : entre opérette et opéra comique, cette œuvre porte sur le poète Giovanni Boccaccio, qui devient ici lui-même le héros d’une histoire d’amour. Pour le reste, différents compositeurs se disputent le plus gros de la programmation : le roi de la valse Johann Strauss (fils), son jeune frère Joseph, ou encore Joseph Lanner, qui a aussi grandement contribué à la popularité de la valse viennoise. Cerise sur le gâteau : un intermezzo des 1001 nuits de Johan Strauss (fils) comme concert solo, assuré par un des lauréats 2017 de la Carl Flesch Akademie.

Programm 

Franz von Suppé – Ouverture de „Boccaccio“
Josef Strauss – Die tanzende Muse, op. 266
Johann Strauss – „1001 Nacht“ : Intermezzo
Un concert solo, assuré par un des lauréats 2017 de la Carl Flesch Akademie
Josef Lanner – Schönbrunner Walzer
Franz von Suppé – Ouverture de „Pique Dame“
Johann Strauss 
– Liebesbrunnen Quadrille, op. 10
– Thermen Walzer, op. 245
– Leichtes Blut, Polka schnell op. 319

Photo © Jörg Bongartz


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook