Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Small Town Boy

Falk Richter
Voir les représentations passées  
Badisches Staatstheater (Karlsruhe) | 06/01/2017 - 24/02/2017 | 4 rep.
Voir tout 
Comédie de Reims (Reims) | 03/02/2017 - 04/02/2017 | 2 rep.
Voir tout 

Un cri de liberté

L’auteur et metteur en scène allemand Falk Richter illustre le combat de jeunes homosexuels confrontés à une société traditionnelle et étroite d’esprit.

Small Town Boy est une célèbre chanson du groupe Bronski Beat (1984), racontant l’histoire d’un jeune homosexuel incompris par sa famille, qui décide de fuir sa province pour vivre au grand jour en métropole. Falk Richter s’en inspire pour cette pièce décriant une structure sociale toujours hétérosexuelle et patriarcale, fondée sur des dogmes obsolètes.

Richter dresse le portrait désenchanté de quatre hommes, homosexuels ayant fui leur contrée natale pour Berlin, et une femme, porteuse de stéréotypes hétéros. Sur scène, les acteurs sont moins des personnages que des porte-paroles de l’auteur. Par des échanges crus, drôles et provocants, ils interrogent plus profondément la place d’un être – femme, homme, fils, fille – dans un monde régi par la domination des normes. Comment sortir de ce moule, exister en tant que soi et non jouer le rôle que nous assigne la société ? Comment échapper à ce monde des apparences ? Plutôt que de dresser un constat, Richter s’engage et se rebelle ici contre les oppressions, sournoises et silencieuses, que nous subissons toujours aujourd’hui. Il va jusqu’à s’en prendre violemment aux classes politiques et dénonce notamment la situation des homosexuels en Russie, sous Poutine.

Un spectacle engagé et militant, qui nous donne non seulement à réfléchir sur nos libertés, mais également sur notre propre identité. (M.G.)

Photo © Felix Grünschloss

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook