Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Samudaripen

Cie Mémoires Vives
Voir les représentations passées  
Hall des Chars (Strasbourg) | 13/10/2015 - 16/10/2015 | 6 rep.
Voir tout 

Crime contre l’étranger

Croisant danse hip-hop, slamrap et jazz manouche, la compagnie Mémoires Vives rend hommage aux Tsiganes persécutés par le Troisième Reich et prolonge une réflexion sur le vivre ensemble.

Dans la lignée de Quand nos luttes auront des elles et la défense des femmes, mais aussi de l’Opération Salam Shalom Elsass dédiée à l’identité alsacienne, la compagnie Mémoires Vives poursuit son travail de réhabilitation du destin des oubliés de l’Histoire. Samudaripen – « génocide » en langue rom – est une plongée dans le calvaire du peuple tsigane interné sous le régime de Vichy entre 1938 et 1945, puis exterminé par milliers dans les camps nazis. Un pan entier de l’Holocauste passé sous silence et dont les cicatrices peinent encore à se refermer.

Fondateur militant de Mémoires Vives, Yan Gilg pilote le projet à vocation pédagogique et confie la direction chorégraphique à Mickaël Stoll, spécialiste de la danse hip-hop en Alsace. Quatre danseurs, trois musiciens et un slameur font ainsi revivre l’innommable cruauté des camps, sa violence, sa noirceur, et surtout, sa résonnance dans un début de XXIe siècle où la persécution des peuples nomade est une problématique récurrente. Furtivement, une lumineuse résistance semble se dégager des mélodies manouches qui accompagnent le destin de ces âmes perdus.

À l’occasion de la semaine de l’Egalité et de la lutte contre la discrimination organisée à Strasbourg, Samudaripen prend une dimension particulière et ouvre la voie à plusieurs tables rondes, expositions, ateliers et projections de documentaires. (C.T.)

Photo : Michel Gabriel Duffour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook