Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Saint Vitus

Voir les représentations passées  
Le Grillen (Colmar) | Le 09/10/2014 à 20h00

Malédiction

Après presque 30 ans de parcours dans le doom, Saint Vitus acquière finalement un succès mérité et une renommée internationale qui en font un groupe de référence.

Il aura fallu une certaine audace et surtout du courage au groupe californien Saint Vitus pour se faire une place dans le métal. Alors que l’on comprend seulement aujourd’hui son apport au doom, sous-genre du métal qui va chercher ses sons dans le tréfonds des guitares et des émotions, ce pilier a été l’objet d’une malédiction qui l’a longtemps mis à l’écart du succès. Pourtant, ses débuts étaient prometteurs. Le guitariste de Black Flag avait d’ailleurs parié sur eux en sortant leur premier album sur son label, mais le public y est resté indifférent. Est-ce leur look de bikers pas très à la mode à l’époque ? Leur longue recherche d’un chanteur capable d’incarner leur esprit frondeur ? Difficile à dire… Après avoir embauché le chanteur d’Obsessed, qui a finalement quitté la formation et reformé son groupe, ils ont enfin aujourd’hui trouvé leur rythme de croisière grâce à l’intérêt du Hellfest, festival métal de référence qui a su motiver l’intérêt des foules. Car oui, Saint Vitus reste une référence absolue du doom pour un certain nombre de groupes qui s’en sont inspirés. Il faudra donc les voir sur la scène du Grillen pour enfin leur rendre le succès qu’ils méritent à base d’éloge de la lenteur, de pessimisme et de sons très bruts. (C.B.)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook