Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Petite Noir + Amoure

Voir les représentations passées  
La Laiterie (Strasbourg) | Le 08/03/2016 à 20h00

New wave d’ici et d’ailleurs

La Laiterie organise un concert placé sous le signe de l’inédit, sur fond de new wave «etc», avec Petite Noir et Amoure.

L’affiche de la soirée : Petite Noir. Un nom pour le moins original, derrière lequel Yannick Ilunga crée un univers artistique propre à lui qu’il définit sous le nom de « noirwave ». Dans une atmosphère brumeuse et rythmique, sa voix presque hypnotique se mêle aux sons post-punks et aux beats africains pour composer une musique étonnante. Singularité qui provient de la diversité des styles musicaux dont il s’inspire et dont il mixe les codes : métal, scremo, jazz, punk, transe, zouk et kizomba… Le tout, loin d’être un « bordel » dissonant, réinvente la new wave en l’agrémentant d’un rythme parfois sensible, parfois énervé, teinté d’harmonies. Il présentera à la Laiterie son nouvel album La Vie est belle, inspiré d’un film du même nom réalisé en 1987 et qui racontait les aventures d’un paysan qui va à la ville pour faire de la musique électrique.

Mais avant de le découvrir, un tout nouveau groupe local montera sur scène. S’il n’est pas coutume de présenter en détails les premières parties, celle-ci en vaut pourtant le coup. Formé au printemps 2015 par trois musiciens issus des groupes déjà bien connus de Colt Silvers (avec Nicolas, bassiste à mèche), Electric Suicide Club (avec Julien,  batteur moustachu) et Plus Guest (avec Thibault, guitariste aux cheveux ébouriffés), Amoure est un hybride entre pop, indie et zouk. Ils distillent un son frais, ensoleillé, espiègle…et sensuel même. L’univers de ces strasbourgeois est décalé, à l’image de leurs clips : quand ils ne font pas du pédalo sur un lac, ils domestiquent un iguane, font du limbo ou se plantent en plein milieu du stade de la Meinau à Strasbourg pour jouer leurs morceaux.
Un groupe qui commence à se faire un nom ! (M.G.)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook