Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Passion selon Saint Matthieu

Orchestre Philharmonique de Strasbourg
Voir les représentations passées  

Sacralisation de la passion

150 musiciens seront sur scène pour magnifier La Passion selon Saint Matthieu, à voir dans un ancien couvent à Guebwiller et au PMC de Strasbourg. Deux soirées bouleversantes !

Vendredi 25 mars 2016, un jour qui n’est pas anodin, car ce sera… le Vendredi Saint. Cela fera 289 années, jour pour jour, qu’aura eu lieu la première représentation de La Passion selon Saint Matthieu, composée par l’illustre Jean-Sébastien Bach. Cette œuvre monumentale et incontournable compte parmi les plus grandes œuvres de la musique baroque : de nos jours, tous les grands chefs d’orchestre l’ont jouée.

Elle relate l’histoire de la mort de Jésus (le dernier repas, la veillée, l’arrestation, l’interrogatoire et la crucifixion). Différents mouvements la composent : un double chœur, destiné à introduire le drame et à conclure l’œuvre ; des chorals, chantés par l’ensemble des choristes et symbolisant les pensées de croyants (écrits par le librettiste Picander) ; des airs chantés par les différents personnages décrivant leurs émotions ; et enfin des chœurs « spontanés », symbolisant les réactions de la foule.
Interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et ses chœurs, par la Maîtrise de Colmar et dirigée par John Nelson, cette œuvre-monde restituera l’essence même du sacré. Car plus de religion, il est aussi surtout question de la passion dans son acceptation plus large, en tant qu’abandon à la douleur. Ainsi l’œuvre, vacillant entre joie et peine, est profondément tourmentée, imprégnée de souffrance. Une retranscription magnifiée par des chœurs expressifs et puissants.

La représentation aux Dominicains sera d’autant plus prenante qu’elle sera jouée dans l’ancien couvent des Dominicains de Guebwiller, dans lequel l’artiste Marina Sosnina, projettera sur l’arche ses peintures sur sable, réalisées en direct sur ce fond musical. Et pour ceux qui ne peuvent pas s’y rendre, l’œuvre sera jouée la veille et le lendemain au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg ! (M.G.)


À lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM

S'inscrire à la newsletter bimensuelle