Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. Webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Region Grand Est

Ce récit de vie aux allures fantaisistes interroge, à l’heure du tout jetable, la fragilité des êtres face à la machine sociale et bureaucratique.

 

Mêlant théâtre d’objets, actrices, vidéo et marionnettes, la création d’Isabelle Darras raconte l’histoire de trois femmes déclassées, reléguées comme les accessoires qui les entourent au service des objets trouvés.

 

Claire, cascadeuse équestre au chômage à la suite d’une chute, reconvertie à l’accueil y fait la rencontre de ses collègues, Christelle, correctrice de roman, et Teresa, chauffeuse de bus, tout aussi parachutées qu’elle au guichet de ce sous-sol. Comment ces femmes aux parcours « atypiques » vont-elles mettre en œuvre de petites résistances quotidiennes, à l’heure du tout jetable ?

Au centre du travail d’Isabelle Darras, un questionnement sur la fragilité des êtres face à la machine sociale et bureaucratique. Nourrie par cette phrase d’Annie Ernaux « De nos jours, les objets n’accèdent plus au vieillissement », elle construit ici un dispositif dont l’esthétique monochrome puise notamment dans l’univers de Nous Les Vivants de Roy Andersson, entre néo-vintage et rétro-futuriste.

Elle y dépeint une sorte de no man’s land dans lequel la trajectoire des objets, comme celle des personnes, témoigne d’un égarement et de la quête d’une résistance à l’absurdité d’un système qui broie.


DISTRIBUTION

Mise en scène & écriture Isabelle Darras, Elisabeth Ancion 

Interprétation & collaboration à l’écriture Audrey Dero, Sandrine Hooge, Catherine Mestoussis 

Assistanat résidence Alice Hubball
Assistanat création Céline Dumont
Création lumière & direction technique  Jérôme Dejean 

Régie Jérôme Dejean
Scénographie Saskia Louwaard, Katrijn Baeten
Costumes Elisabeth Ancion 

Marionnettes Carole Allemand (Dolly), Joachim Jannin (la grand-mère) 

Création Vidéo Eve Martin, John Pirard
Avec la participation de Vera Fonteyne, François Neycken 

Construction  Ateliers du Théâtre National de Wallonie-Bruxelles
Renfort construction Laurent Steppe

Création son  Vincent Cahay
Voix off  Gregory Houben 

Conseils dramaturgiques Dominique Roodthooft
Développement et diffusion Bloom Project 


INFORMATIONS PRATIQUES

  • Durée : 60 min.
  • À Mons : Pot de première après la représentation du 6.10
  • Le 7.10 : Apéro philo « Êtes-vous normal·e ? »
    Tentez l’aventure de la pensée avec les ateliers de Picardie laïque. Gratuit sur réservation à public@surmars.be. I à l’issue du spectacle : Bord de scène avec l’équipe artistique.
  • À Charleroi : Moment rencontre les 13 & 14.10
  • À Bruxelles : 24.02.2021 – Rencontre Constructeurs d’Histoires après spectacle
  • 02.03.2021 – Introduction – 19:30

Les représentations à Mons sont reportés à une date ultérieure. (5.10.2020)

 

 

Photo : Dominique Houcmant Goldo


Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Currently Playing
OPS Strasbourg Saison 20-21 Voyages au coeur du romantisme szenik OPS Strasbourg Saison 20-21 Voyages au coeur du romantisme szenik
Jazzdor Festival 2020  Strasbourg szenik Jazzdor Festival 2020  Strasbourg szenik Jazzdor Festival 2020  Strasbourg szenik
Manège Reims Born to be a Live 2020 szenik Manège Reims Born to be a Live 2020 szenik Manège Reims Born to be a Live 2020 szenik
CCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Husbands szenikCCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Husbands szenikCCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Husbands szenik

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

NEST Thionville Saison 20-21 Dimanche en famille szenikNEST Thionville Saison 20-21 Dimanche en famille szenikNEST Thionville Saison 20-21 Dimanche en famille szenik

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM