Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

nicht schlafen

Alain Platel / Les Ballets C de la B
Voir les représentations passées  
KVS (Bruxelles) | 30/05/2017 - 03/06/2017 | 4 rep.
Voir tout 
Gessnerallee (Zürich) | 16/06/2017 - 17/06/2017 | 2 rep.
Voir tout 

Avant le chaos

Avec ses désormais mythiques Ballets C de la B, Alain Platel se penche sur les prémisses des deux guerres mondiales. Un spectacle hybride et charnel.

« Plutôt qu’un chorégraphe, je suis quelqu’un qui encourage à parler. » Ainsi se définit Alain Platel. Depuis le mitan des années 80 et la création des Ballets C de la B (pour Ballets contemporains de la Belgique), Alain Platel est le chef d’orchestre de créations où se croisent les gens et les genres. Théâtre, danse, musique, arts plastiques s’imbriquent en des spectacles où le quotidien, souvent âpre, s’installe sur la scène. Les interprètes sont des danseurs, des musiciens, des acrobates, venus des quatre coins du monde en fonction des projets. Parfois, ils ont vécu ou vivent de manière directe ce que raconte le spectacle, comme les musiciens de fanfare d’En avant Marche, les musiciens et danseurs congolais de Coup fatal.
Avec nicht schlafen, Alain Platel se penche sur les premières années du XXe siècle, en s’appuyant sur les textes de l’historien Philipp Blom, The Vertigo Years et The War Within, sur la musique de Gustav Mahler, sur les traditions polyphoniques portées par les chanteurs congolais Boule Mpanya et Russell Tshiebua, qu’on a déjà vu dans Coup Fatal. À partir de cette matière multiple, il raconte à travers les corps plus que par les mots un siècle qui commence et annonce déjà la fin d’un monde, un temps qui porte en lui tous les malheurs et les excès à venir. Sur scène, ces figures qui interagissent, s’entremêlent et réagissent au collage musical de Steven Prengels, entre les sculptures de Berlinde de Buyckère, reviennent aux sources du mal qui nous affecte encore aujourd’hui, à une époque où les avant-gardes artistiques, sociales et intellectuelles se heurtent à une contre-offensive conservatrice, voire réactionnaire. Une approche charnelle d’une problématique toujours actuelle. (S.D.)

Photo © Chris Van der Burght

DANS LES ARCHIVES DE SZENIK

Coup fatal 

En avant, marche ! 

 


À lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM

S'inscrire à la newsletter bimensuelle