Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Nabucco

Giuseppe Verdi, Fabio Luisi, Andreas Homoki
Voir les représentations passées  
Opernhaus (Zürich) | 23/06/2019 - 12/07/2019 | 7 rep.
Voir tout 

La mégalomanie peut-elle conduire à la liberté ?

Va pensiero sull’ali dorateQui n’a pas la chair de poule lorsque résonne l’air du « chœur des esclaves » dans l’opéra de Verdi Nabucco? En cette fin de saison, Andreas Homoki, directeur de l’Opéra de Zurich, se mesure à cette œuvre à la fois remarquable, dramatique et explosive.

 

Nabucco est un roi babylonien, avide de pouvoir. Mais lorsqu’il défait les Hébreux, qu’il les emmène en captivité et qu’il se déclare lui-même dieu, sa mégalomanie est alors punie par la folie. À tout cela s’ajoutent les histoires de ses filles et celle d’Abigaïlle, qui croit être la fille de Nabucco mais qui finira par découvrir qu’elle descend d’une esclave. Sans oublier quelques cœurs brisés qui viennent eux aussi se greffer à ce drame politico-familial. Bref, une histoire qui puise dans toute la richesse du répertoire émotionnel ! Pourtant, l’on ne peut nier que cet appel à la liberté et à l’autodétermination qu’elle contient semble avoir une connotation très actuelle. 

 

Direction musicale Fabio Luisi 

Mise en scène Andreas Homoki

Scénographie Wolfgang Gussmann 

Costumes Wolfgang Gussmann, Susana Mendoza 

Collaboration à la scénographie Thomas Bruner

Conception des lumières Franck Evin 

Collaboration à la chorégraphie Kinsun Chan

Direction du chœur Janko Kastelic 

Dramaturgie Fabio Dietsche

Nabucco Michael Volle

Ismaël Benjamin Bernheim

Zaccaria Georg Zeppenfeld

Abigaïlle Anna Smirnova

Fenena Veronica Simeoni

Le Grand-prêtre de Baal Stanislav Vorobyov

Abdallo Omer Kobiljak

Anna Ania Jeruc

Philharmonique de Zurich

Chœur de l’Opéra de Zurich

Nouveaux membres du chœur

Chœur supplémentaire de l’Opernhaus Zürich

Photo : Monika Rittershaus

  • Livret de Temistocle Solera
  • En italien, surtitré en allemand et en anglais
  • Introduction à l’œuvre 45 min. avant le début de chaque représentation
  • Création 2019

 

À noter : la représentation du 23/06/2019 sera diffusée en direct (live-stream) sur ARTE Concert, avec des intertitres en six langues

Plus d’infos sur le site de l’Opernhaus Zürich

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook