Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Métacorpus 2018

Dans différentes salles à Reims
Voir les représentations passées  

Au bout du fil !

Cette année, le festival rémois Métacorpus tire pour la troisième fois déjà les ficelles ! Organisé par le Jardin Parallèle et le Manège de Reims, la ville ouvre grand ses portes sur l’imagination, les tours de passe-passe et la sensibilité. Un splendide défilé de ce que le théâtre de marionnettes contemporain a à nous offrir. Le Brésilien Edouardo Felix, Uta Gebert, Renaud Herbin, Sylvie Baillon ainsi que la compagnie Le bruit de l’herbe qui pousse, sont, entre autres, à l’affiche de cette édition 2018. 

 

Comment représenter le monde d’aujourd’hui ? Comment s’immerger dans ses profondeurs et ses sentiments éclectiques ? De quelle manière l’exprimer artistiquement sur une scène ? Autant de questions sur lesquelles se pencheront les invités du festival. Renaud Herbin présente ainsi son spectacle métaphysique Milieu, dans lequel les 18 fils d’une marionnette sont manipulés à plus 2,20 mètres de hauteur. Dans sa mise en scène de Solace, Uta Gebert aborde la thématique de la solitude et plonge dans l’océan des relations humaines. Une attention particulière est réservée au créateur de marionnettes et marionnettiste brésilien Edouardo Felix, qui nous présente deux œuvres en parallèle : Cinglant, dans laquelle l’artiste imagine une humanité prise au piège par des rats, et Brésil, où il nous livre un regard sur son pays d’origine. Edouardo Felix anime en outre un cours participatif dédié à la création de marionnettes géantes, dont les réalisations seront présentées le dernier jour du festival. L’heure est également à la fête et au divertissement avec les trois spectacles présentés sur la Place Jean Moulin. Angélique Friant, co-directrice du Jardin Parallèle, s’intéresse quant à elle à l’amitié et à la tolérance (et à toute une ribambelle de couleurs). Et pour celles et ceux qui aiment se lancer dans de nouvelles expériences, We are Stellar leur fera découvrir son miracle numérique.

 

 

Photo : Jardin Parallèle

Interview szenikmag avec Uta Gebert


La sélection Szenik :

  • Solace

    Solace

    Uta Gebert / Numen Company, le 4 déc. 2018 à 20h30, Théâtre du Manège Que signifie apporter consolation et réconfort à quelqu'un aujourd’hui ? Un enfant examine ces valeurs si fondamentales et se retrouve alors nez à nez avec de singulières créatures. La scène se métamorphose en un paysage en jachère. Des objets viennent s’y greffer tandis que des souvenirs flottent à travers les airs. La metteuse en scène et marionnettiste Uta Gebert, formée à Berlin et à Charleville-Mézières, nous délivre ici une réflexion sur notre époque ô combien individualiste et nous permet de nous retrouver sur un terrain sensible. Découvrez la bande-annonce du spectacle !  Photo : Uta Gebert

  • Louise

    Louise

    Cie Le bruit de l’herbe qui pousse, les 5 et 7 déc. 2018 à 19h00, au Jardin Parallèle Bienvenue dans l’atelier d’artiste et dans les rêveries de Louise, une femme qui effectue les mêmes gestes précautionneux chaque jour et qui bouscule et détourne à cette occasion les objets ou les gestes du quotidien. Peu à peu, nous pénétrons dans l’existence de Louise pour reconstituer ensemble ses souvenirs, ses rêves et ses démons. Les pommes seront-elles finalement crochetées et les noyaux des fruits transformés en cœurs ? Un spectacle qui éveille notre curiosité. Par ici pour la bande-annonce !  Photo : Sacha Martin

  • Une tache sur l’aile du papillon

    Une tache sur l’aile du papillon

    Sylvie Baillon / Cie Ches panses vertes, le 6.12.2018 à 19HOO au Théâtre du Manège Un petit garçon vit dans un établissement psychiatrique et rêve d'un ami. Celui-ci est un soldat. Un médecin et une infirmière s’efforcent de guérir l’enfant de ses hallucinations mais la porte de sa chambre ne s’ouvre plus et tous trois se retrouvent coincés dans la pièce... De nos jours, dans notre monde réel et virtuel, des images de zones de guerre et de multiples armes numériques surgissent comme sorties d’un jeu vidéo. Ce sont pourtant les êtres humains qui en sont les victimes. Un échange mêlant expériences techniques, constructions 3D et marionnette numérique. Découvrir la bande-annonce ! Photo : Christophe Loiseau

  • Brésil

    Brésil

    Eduardo Felix / Cie Pigmaliao Escultura que Mexe, le 8 déc. 2018 à 19h00, au Théâtre du Manège Le créateur de marionnettes et marionnettiste brésilien Edouardo Felix est l’élément phare du programme de cette édition 2018 du festival. Il nous présente Brésil, sa nouvelle création, et nous livre un regard sur son pays d’origine. Comment présenter cet immense pays sans mettre tous ses habitants sur le même plan ? Comment gérer les opinions et les points de vue que les étrangers entretiennent à l’égard de son pays ? Vérités, clichés et fantasmes s’entrechoquent ici afin de nous guider d'une toute manière particulière à travers un pays bien lointain. Photo : Pigmaliao Escultura que Mexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook