Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Médée-Matériau

Heiner Müller, Anatoli Vassiliev
Voir les représentations passées  
TNS (Strasbourg) | 29/04/2017 - 14/05/2017 | 11 rep.
Voir tout 

Comme un phœnix qui renaît de ses cendres

Que se passe-t-il après une bataille ? Qu’est-ce qui passe par la tête du vaincu ? Est-ce qu’il est détruit, ou peut-il, au contraire, enfin étendre ses ailes et s’envoler loin de tout cela ?

Il est peu de mythes qui nous marquent, qui laissent une trace dans nos esprits. L’histoire de Médée est de celle qu’on ne peut oublier juste en allant faire un tour en forêt. C’est l’histoire d‘une femme qui a tout abandonné par amour, une femme trompée qui va commettre l’irréparable (elle tue ses enfants pour priver aussi son mari, Jason, du bonheur qu’elle a perdu). On ne compte plus le nombre de fois où ce personnage a enflammé, émerveillé le monde de la musique et de la scène. Tout comme Heiner Müller, qui donne ici la parole à Médée. Jusqu’au sang, jusqu’à ce qu’elle se laisse consumer par sa colère.
Anatoli Vassiliev avait déjà mis en scène Médée-Matériau en 2002. Aujourd’hui, 15 ans plus tard, il met à nouveau à nu le cœur de cette figure souffrante, dont les actions n’ont rien perdu de leur pouvoir émotionnel. Il lâche la bride et laisse l’esprit de Médée argumenter, à travers la brillante Valérie Dréville. Qu’est-ce qui se trame dans sa tête au moment où elle se tourne vers la magie pour pouvoir assouvir sa vengeance ? Quand toute raison la quitte et qu’elle ôte la vie à ses enfants ? Est-ce qu’elle devait passer par là pour se libérer ? Pour se retrouver ? Pour comprendre de quoi elle était faite ? Fallait-il passer par cet acte impitoyable pour se faire entendre, pour se libérer de ses chaînes ? Un spectacle qui révèle ce qu’il y a au plus profond de l’être, et donne un visage à la douleur. Alors, que reste-t-il de Médée ? (J.L.)

Avec Valérie Dréville

Photo © Jean-Louis Fernandez


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook