Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Médée I Medea Senecae

L. Cherubini, I. Xenakis, H. Müller, S. Rouland, D. Volpi
Voir les représentations passées  

Une magicienne aux mains vengeresses

Le chorégraphe et metteur en scène Demis Volpi s’intéresse à Médée, l’œuvre tragique de Luigi Cherubini, et nous présente celle-ci au Saarländisches Staatstheater. Une femme qui va jusqu’à commettre l’inimaginable, mise en scène ici par un jeune artiste prometteur. La direction musicale est assurée par Sébastien Rouland. Oh, nous pouvons déjà entendre les tremblements dramatiques secouer les planches de l’opéra !

 

La magicienne Médée a tout accompli par amour pour son mari Jason. Elle a volé, transgressé les lois et a poussé au-delà des limites son rôle de mère et d’épouse. Mais lorsque son bien-aimé tombe amoureux de Dircé, la fille du roi, et qu’en plus il souhaite l’épouser, Médée voit alors rouge, au sens le plus littéral du terme, et laisse se déchaîner sa colère.
Cette histoire est celle d’un cœur qui se métamorphose en un bloc de glace. Cherubini nous montre une femme au bord de la folie, qui va au-delà des confins de la raison, jusqu’à l’extrême. Le chorégraphe Demis Volpi, né à Buenos Aires et élu Jeune artiste de l’année 2017 par le magazine Opernwelt, dont les œuvres sont d’immenses succès (à l’instar de sa mise en scène de La Mort à Venise de Benjamin Britten à l’Opéra de Stuttgart), a intégré la pièce chorale du compositeur grec Iannis Xenakis et le monologue du Medeamaterial de Heiner Müller dans sa mise en scène. Des larmes de désespoir et des pensées de vengeance s’élèveront ce soir-là au-dessus de la fosse d’orchestre et de la scène. Voilà une création que nous attendons d’ores et déjà avec beaucoup d’impatience !

 

  • Opéra de Luigi Cherubini
  • Pièce chorale de Iannis Xenakis
  • Monologue du Medeamaterial de Heiner Müller

 

Sébastien Rouland, direction musicale
Demis Volpi, mise en scène et chorégraphie
Markus Meyer, décors
Carole Volles, costumes
André Fischer, lumières
Renate Liedtke, dramaturgie
Jaume Miranda, répétiteur pour les chœurs

Avec
Pauliina Linnosaari, Christiane Motter, Edoardo Cino, Stefane Meseguer Alves, Yaiza Davilla Gomez, Isabella Taufkirch, Peter Schöne, Stefan Röttig, Olga Jelinkova, Angelos Samartzis, Judith Braun, Valda Wilson, Carmen Seibel, Marin Gauer, Jakob Hippchen, David Schmitt et Florian Didié
Orchestre national de la Sarre, Chœur d’opéra et figurants du Théâtre national de la Sarre

 

 

Photo : M. Kaufhold

  • Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur le site du Saarländisches Staatstheater – Théâtre national de la Sarre
  • Création 2019 
  • Introduction 30 min. avant le début de la représentation
  • En français et en latin, surtitré en allemand
  • Durée : 180 min. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook