Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Spectaculaire : le nouveau spectacle du collectif (LA) HORDE dans notre région !

Le collectif (LA)HORDE poursuit son enquête illustrée à propos des danses à l’épreuve de leur évolution sur internet. Après s’être intéressés aux jumpstyle, les trois artistes sont partis sur les traces de l’origine d’une danse dite folklorique.

191012_Danse_Marry me_La Horde_Charleroi Danse_Theatres de la Ville de Luxembourg_szenik_c_Aude Arago

Précurseurs de la danse post-Internet, les trois artistes du collectif (LA)HORDE, fondé en 2013, développent leur pratique à travers la mise en scène, la réalisation de films, l’installation vidéo, la création chorégraphique et la performance.

Après s’être intéressés aux Hard-Dances et au Jumpstyle des années ‘90, Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel remontent à la source et portent leur attention aux danses folkloriques et traditionnelles. C’est ainsi qu’ils ont découvert les danses géorgiennes.

Après leur rencontre avec les danseurs du Ballet Iveroni, et en discutant avec eux, les membres de (LA)HORDE ont réalisé à quel point différentes influences et styles de danse cherchaient à coexister en Géorgie aujourd’hui et comment la jeunesse y était impliquée politiquement. Une force pour une danse contemporaine pleine de sens.

191012_Danse_Marry me_La Horde_Charleroi Danse_Theatres de la Ville de Luxembourg_szenik_c_Aude Arago

Il y a quelques mois en Géorgie, les jeunes de Tbilissi ont manifesté sur de la techno devant le parlement de leur pays afin de contester les raids qui ont eu lieu dans plusieurs clubs de la ville – dont Bassiani, nouveau lieu d’émancipation de la jeunesse. La danse devient pour ces jeunes une forme de contestation pacifique par les corps.

Marry Me in Bassiani est le fruit de ces rencontres et de ces discussions : une chorégraphie exaltante et variée qui combine les mouvements parfaitement synchronisés d’une troupe de 15 danseurs de l’ensemble Iveroni. Vivacité, audace technique, chocs de sabres et tendresse romantique sont au rendez-vous !


DISTRIBUTION

Conception & mise en scène (LA)HORDEMarine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
Composition sonore Sentimental Rave
Scénographie Julien Peissel
Construction décors les ateliers du Grand T – Nantes
Conception lumière Patrick Riou
Assistante artistique & costumes Lily Sato
Regard extérieur Jean-Christophe Lanquetin
Répétitrice Natia Chikvaidze
Régisseurs généraux Guillaume Allory & Sébastien Mathé
Régisseur son Jonathan Cesaroni

Avec l’Ensemble IVERONI & le maître de ballet Kakhaber Mchedlidze (en alternance) Mari Bakelashvili, Gaga Bokhua, Tinatin Chachua, Natia Chikvaidze, Tornike Gabriadze, Iakob Gogotishvili, Tornike Gulvardashvili, Levan Jamagidze, Giorgi Khubaevi, Nika Khurtsidze, Khatuna Laperashvili, Kakhaber Mchedlidze, Neli Mdzevashvili, Anzori Popkhadze, Vaso Tchikaberidze, Tamar Tchumburidze, Natia Totladze, Lali Zatuashvili


INFORMATIONS PRATIQUES

 

Photos : Aude Arago


Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OPS orchestre philharmonique strasbourg ivresses sonores jean-guihen queyras seznik
KUMA 2019 Inspiration Matisse szenikKUMA 2019 Inspiration Matisse szenikKUMA 2019 Inspiration Matisse szenik

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

Triptyque cie gourbi bleu espace 110 illzach szenikTriptyque cie gourbi bleu espace 110 illzach szenikTriptyque cie gourbi bleu espace 110 illzach szenik

Szenik sur facebook


Festival Jazzdor Strasbourg 2019 Jazzpassage szenikFestival Jazzdor Strasbourg 2019 Jazzpassage szenikFestival Jazzdor Strasbourg 2019 Jazzpassage szenik

SZENIK SUR INSTAGRAM

Newsletter