Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

maneuvers / groove space

S. Matthias / N. Baumgartner
Voir les représentations passées  
Museum Tinguely (Basel) | 06/03/2015 - 07/03/2015 | 2 rep.
Voir tout 

Mouvements d’une ville

Le chorégraphe Sebastian Matthias explore le « groove » d’une ville avec l’aide de ses habitants. Les Bâlois sont ainsi partie intégrante de ce projet.

Le chorégraphe Sebastian Matthias ne construit pas sa pièce autour des danseurs, mais autour des quelques Bâlois qui semblent s’être perdus sur scène. Ce sont eux qui déterminent l’ambiance et complètent la chorégraphie par leurs regards, leurs mouvements et leurs attitudes. Les danseurs créent constamment de nouveaux espaces à l’aide de bâtons de bambou enveloppés de ruban adhésif noir, créant de nouveaux obstacles aux déplacements du public, un peu comme l’espace urbain qui, en perpétuelle mutation, contraint les habitants de la ville à s’adapter. Le public reste cependant libre de ses décisions : il peut choisir de se déplacer, de changer de position ou de rester immobile. Prévu pour une durée de trois ans, le projet groove space, dont la deuxième partie, maneuvers, bénéficie de la collaboration de l’artiste Suisse Nino Baumgartner, a débuté à Berlin et a fait escale à Hambourg et Düsseldorf avant d’arriver à Bâle. Les artistes recensent les différences entre les villes : tandis que la performance de Berlin était plus saccadée, celle de Bâle, cité frontalière, leur semble plus fluide.

Photo © Jubal Battisti


À lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM

S'inscrire à la newsletter bimensuelle