Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Vivre Strasbourg comme nulle part ailleurs

Depuis sa création, L’Ososphère a constamment évolué afin d’accompagner les mutations de la ville et de l’époque. Elle revient aujourd’hui dans le Quartier Laiterie, où elle est née et dont elle va accompagner la transformation. Le festival y entame dès septembre une véritable saison au cours de laquelle elle activera Strasbourg à travers 3 Districts.

Les Districts de L’Ososphère : des temps à habiter par le public

Explorant de nouveaux sites et de nouveaux concepts, L’Ososphère s’adapte sans cesse au contexte et aux enjeux de l’époque afin d’y faire persister ses lignes de force et ses convictions partagées. Un art de ville pour faire vivre comme nulle part ailleurs Strasbourg, sa ville, qui l’inspire.

L’Ososphère est désormais structurée en Districts qu’elle fait naître dans la ville tout au long d’une saison. Impliquant les artistes et acteurs complices de L’Ososphère, les Districts sont des unités spatiales, temporelles et thématiques que le festival crée et active – avec les artistes et les partenaires – comme autant de morceaux de ville à investir par le public.

Les Districts croisent musique, art, architecture, urbanisme et époque. Dans une logique de création ouverte et participative, ils proposent ainsi des actions artistiques in situ (nuits électroniques, concerts, expositions, performances, interventions scénographiques, etc.), des Cafés Conversatoires, des médias-regards, déclinent une action culturelle située et partagée autour d’un diagnostic sensible de la ville.

ELECTRONIC DISTRICT – autour des nuits électroniques

Le premier de ces Districts, L’Electronic District, se déploie du 13 au 22 septembre dans le Quartier de La Laiterie. Il sera scénographié et mis en mouvement par des architectes et artistes, autour de 4 dance-floors. Cette « ultra-rue » mise en scène par L’Ososphère qui l’offre ainsi à vivre librement par le public, anticipe le devenir de ce quartier et sera le lieu de quatre grandes fêtes artistiques augmentées de temps-satellites dans toute la ville.

 

En septembre, L’Electronic District accueille la scène internationale des musiques électroniques : 50 Lives et DJ Sets, 52 Artistes et une importante programmation d’artistes constituant la florissante scène strasbourgeoise. Chacune de ces nuits est l’occasion pour le spectateur de faire son propre programme de dérive électronique dans ce morceau de « ville rêvée ».

Deux concerts hors-série les 18 et 19 septembre viennent s’intercaler entre ces deux week-end. D’autre part, intitulés « avant-nuits » et « après-nuits », des événements satellites en ville proposent before et after (clubbing), vernissages, conférences, rencontres artistiques, radio, percussions, etc.

Plus d’informations sur le site du festival : www.ososphere.org

 


Et ensuite ?

  • Gestalt District, numérique et perception : du 10 au 21 janvier 2020
  • Cosmos District, au pied de la Cathédrale : du 7 au 17 mai 2020

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Carreau saison 2019-2020 szenikLe Carreau saison 2019-2020 szenik

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

TNS Retour à Reims Saison 2019-2020 szenik TNS Retour à Reims Saison 2019-2020 szenik TNS Retour à Reims Saison 2019-2020 szenik

Szenik sur facebook


POLE-SUD saison 2019-2020 anniversaire szenik POLE-SUD saison 2019-2020 anniversaire szenik POLE-SUD saison 2019-2020 anniversaire szenik

SZENIK SUR INSTAGRAM

Newsletter