Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

La Strada

Mario Pistoni / Ballet de l’OnR
Voir les représentations passées  
Opéra national du Rhin (Strasbourg) | 14/01/2015 - 18/01/2015 | 5 rep.
Voir tout 
La Filature (Mulhouse) | 24/01/2015 - 27/01/2015 | 3 rep.
Voir tout 
Théâtre Municipal (Colmar) | 01/02/2015 - 03/02/2015 | 2 rep.
Voir tout 

Des étoiles plein les yeux

Créé à La Scala de Milan en 1967 par le chorégraphe Mario Pistoni, cet admirable ballet en douze tableaux reprend la trame du film La Strada de Federico Fellini et la musique de Nino Rota.

Exercice de style pour le Ballet de l’Opéra national du Rhin et l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Loin du classicisme, ce sont fantaisie, poésie et néoréalisme qui s’expriment dans ce spectacle. Les images du film La Strada font partie de l’imaginaire collectif et le visage stylisé de Giulietta Masina, grimée en clown triste, habite nos nuits blanches. C’est que le destin de Gelsomina, jeune femme naïve et innocente, vendue par sa mère à Zampano, un saltimbanque peu scrupuleux, reflète à la fois l’espoir innocent et les illusions perdues de chaque vie. Dans une Italie d’après-guerre, La Strada a des airs d’histoire toute simple mais offre un admirable point de vue sur un monde en déroute qui tente d’assimiler la modernité.
Tel un conte cruellement humain et lyrique, la chorégraphie voulue par Mario Pistoni transpose le néoréalisme fellinien pour mieux l’assimiler et en dévoiler ses sens cachés. Sur fond d’imagerie circassienne et saltimbanque, la musique de Nino Rota, poétique et enjouée, sert de fil rouge et déroule le film du merveilleux et de la nostalgie. Les décors en clair-obscur soutiennent l’histoire d’amour de Gelsomina et de Matto et l’imagerie de la fête, idéale mais aussi cruelle, colore par touches un monde où les illusions ne durent qu’un temps. Lors de sa création, la chorégraphie de Mario Pistoni fut chaleureusement applaudie par Federico Fellini et Giulietta Masina. (V.B.)

Photo : Jean-Luc Tangue


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook