Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

La Clemenza di Tito

W. A. Mozart, T. Rösner, C. Roussat, J. Lubek
Voir les représentations passées  

Le pouvoir de la clémence

Cécile Roussat et Julien Lubek portent pour la première fois sur la scène de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège La Clemenza di Tito de Mozart.

 

Nous sommes en Rome antique, en l’an 80 après J.-C. Vitellia veut épouser Titus, empereur au grand cœur, que le devoir pousse à épouser Bérénice, pour assurer son pouvoir. Sextus doit alors venger Vitellia et attaquer Titus. Mozart dépeint de manière intelligente ces péripéties amoureuses et affaires de pouvoir, qu’il a écrites avec un enthousiasme sans détours. Le rôle principal féminin, Vitellia, interprété ici par Patrizia Ciofi, profite de l’amour que lui voue Sextus, le meilleur ami de Titus, pour le convaincre de l’assassiner. Le complot est démasqué et Titus, le bienveillant, répond à l’affront par la clémence. Il pardonne. Et le pardon n’affaiblit pas, il libère.

Présentée pour la première fois à Liège, La Clemenza di Tito est composée comme un chant libre, qui fait la part belle aux voix féminines et montre le meilleur de lui-même en maîtrisant les forces orchestrales et chorales sur la scène del’Opéra Royal de Wallonie-Liège.

 

Direction musicale : Thomas Rösner

Mise en scène, décors, costumes, lumières, chorégraphie : Cécile Roussat et Julien Lubek

Chef des chœurs : Pierre Iodice

Orchestre et chœurs de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège

 

Vitellia : Patrizia Ciofi

Sesto : Anna Bonitatibus

Tito : Leonardo Cortellazzi

Servilia : Veronica Cangemi

Annio : Cecilia Molinari

Publio : Markus Suihkonen

 

Photo : Opéra Royal de Wallonie-Liège


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook