Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Im Turm zu Basel

Theresia Walser
Voir les représentations passées  
Theater Basel (Basel) | 15/09/2016 - 26/09/2016 | 4 rep.
Voir tout 

Derrière les portes closes

Dans sa pièce Im Turm zu Basel, Theresia Walser livre sa vision de la légendaire et très controversée Banque des Règlements Internationaux.

« Rien de ce qu’on dit ne doit sortir d’ici. ». C’est ce que l’on entend dans la Tour de Bâle, où les banquiers les plus puissants du monde se réunissent autour d’un dîner tous les deux mois. Loin du monde de la finance, dans une tour près de la gare, se trouve un minuscule état dans l’état, une sorte de Vatican du monde financier. Là-bas, on considère le monde comme une carte météo, comme si on pouvait décider, à coup de taux d’intérêt, de la pluie et du beau temps.
Et pourtant, la surdité est la loi depuis 85 ans : personne ne se sent responsable du monde extérieur. On s’y moque de la médiocrité de la politique, des lamentations du ministre des finances et des guignols de l’économie, et on s’indigne des banksters siégeant dans les banques d’affaires. Autour de cette table, les convives pensent être le cerveau du monde de la finance, et pourtant ils sont vus comme leurs agitateurs, avides de profit.
Dans sa comédie, Theresia Walser insiste sur la non-transparence des accords conclus par la Banque des Règlements Internationaux, qui depuis les années 30 agit depuis Bâle sur les territoires extérieurs, sans se soucier des conséquences à l’échelle internationale.

Photo : Thomas Reisinger 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook