Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Ibsen: Gespenster

Markus&Markus
Voir les représentations passées  
TNS (Strasbourg) | 13/12/2016 - 15/12/2016 | 3 rep.
Voir tout 

Histoires de fantômes

Dans une approche entre performance et documentaire, les jeunes metteurs en scène allemands Markus&Markus se penchent sur Les Revenants d’Ibsen et pointent des tabous contemporains. 

Depuis leur premier spectacle en 2011, Markus&Markus cherchent à tracer leur propre voie de théâtre documentaire. Pour cela, ils ont choisi une approche singulière, en établissant des parallèles entre des textes classiques et des sujets d’actualité. Présenté en juin 2015 lors du festival Premières à Karlsruhe, Ibsen: Gespenter est le deuxième volet d’un cycle Ibsen qui en compte trois. Après John Gabriel Borkman et avant Peer Gynt, créé le 3 septembre au Sophiensaele de Berlin, Markus&Markus décortiquent Les Revenants, toujours avec la même approche : intégrer dans leur proposition théâtrale des personnes dont le destin ressemble à celui des personnages de la pièce. Dans ce texte en 1881, mal accueilli à l’époque, Henrik Ibsen dénonce l’hypocrisie et la fausse morale des mœurs bourgeoises, où les non-dits et les fantômes du passé hantent les vivants jusqu’à les faire dépérir. Dans l’acte 2, Oswald révèle ainsi à sa mère qu’il est atteint d’une maladie incurable et lui demande de l’en libérer. Markus Schäfer et Markus Wenzel se penchent alors sur l’assistance au suicide à travers Margot, une dame âgée qu’ils ont suivie et filmée jusqu’à sa mort. En parallèle de leurs parodies de scènes de suicide au cinéma et au théâtre, Markus&Markus incitent le spectateur à tester ses limites émotionnelles et morales et pointent l’hypocrisie de la société contemporaine face à ces questions, encore largement taboues, en un écho pertinent à celle que pointe Ibsen dans son texte, plus de 100 ans plus tôt. Mais ils inventent, aussi, une manière de ramener leur personnage à la vie à travers le souvenir… (S.D.)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook