Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Huis

M. de Ghelderode / J. de Pauw
Voir les représentations passées  
Maillon (Strasbourg) | 28/11/2014 - 29/11/2014 | 2 rep.
Voir tout 

Passages

Le comédien et metteur en scène Josse de Pauw met en parallèle deux textes de l’auteur flamand Michel de Ghelderode et nous fait découvrir un univers grotesque où rode la mort.

Rares sont ceux qui dans nos contrées connaissent Michel de Ghelderode (1898-1962). Ce serial auteur flamand d’expression française a commis plus de soixante pièces en quinze ans, où il déroule un univers macabre et grotesque, habité par Bosch, Breughel, Permeke, son ami Ensor, et par des personnages savoureusement caricaturaux. Une écriture intimement liée à la culture flamande, que Josse de Pauw porte en lui depuis longtemps. En amoureux des langues singulières, il rassemble ici deux courtes pièces. L’action du Cavalier bizarre se situe dans un hospice, où les vieillards, tous les hommes, tressaillent en voyant la Mort s’approcher. Apprenant que celle-ci est en réalité venue faucher l’enfant des voisins, ils célèbrent sans retenue leur soulagement et leur sursis. « C’est du Ghelderode typique, précise Josse de Pauw, sa foi dans l’humanité n’était pas très grande. »
Dans Les Femmes au tombeau, autre Huis-clos, les compagnes de Jésus s’abritent du chaos qui s’est emparé de la ville après la crucifixion. Et finissent, malgré leur chagrin, par se disputer autour de questions cruciales : Qui l’aimait le plus ? Qui aimait-il le plus ? Jusqu’à ce que l’arrivée de Marie mette un terme à la querelle…
Après An Old Monk, Josse de Pauw continue d’explorer le vieillissement. Avec beaucoup de dérision, et la musique de Jan Kuijken, qui l’avait déjà accompagné pour L’Âme des termites. Une farce sur l’enfermement et le passage. (S.D.)

Photo © Kurt Van der Elst


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook