Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Gidon Kremer

Voir les représentations passées  
Festspielhaus (Baden-Baden) | Le 11/05/2014 à 18h00

Le pouvoir d’Eros

Le grand violoniste letton Gidon Kremer présente deux œuvres qui mettent en relief les différentes facettes de l’amour : la transcription musicale du Banquet de Platon par Bernstein et la Carmen Suite de Chtchedrine.

Gidon Kremer, l’un des plus grands virtuoses du violon de notre époque, a obtenu quelques-unes des récompenses les plus convoitées du monde de la musique. Mais ce qui comblerait bon nombre d’autres musiciens ne saurait suffire à Kremer, qui dirige aussi des festivals, écrit des livres, et a même fondé l’orchestre de chambre Kremerata Baltica. Les médias parlent autant de sa musique que de sa position critique face au gouvernement russe. 
Au Festspielhaus Baden-Baden, Kremer présente deux œuvres exceptionnelles du XXe siècle : le remarquable concert pour violon de Bernstein et la Carmen Suite de Chtchedrine. Kremer a ainsi choisi deux œuvres mettant en relief l’aspect sensuel de la musique – une musique de ballet s’inspirant du fameux opéra de Bizet, Carmen, que le compositeur a écrit pour sa femme, la prima ballerina Maya Plisetskaya, et une transposition musicale du Banquet, le festin de l’amour, de Platon.

Une rencontre avec Gidon Kremer : « Pour grandir restez moches… » (FR)

BONUS
Back to Bach, documentaire sur Gidon Kremer (DE sous-titré EN)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook