Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Geächtet (Disgraced)

Ayad Akhtar, Bettina Bruinier
Voir les représentations passées  
Das Theater an der Effingerstraße (Bern) | 03/06/2017 - 30/06/2017 | 24 rep.
Voir tout 

Vous reprendrez bien un peu de religion ?

Si les dîners en société ne vous évoquent que poulet rôti et fourmis dans les jambes, vous verrez que ces petits problèmes deviennent bien secondaires sur la scène de Berne…

Amir a une bonne situation, il est avocat dans un cabinet juif, il vit à Manhattan, prend ses cafés à la machine, se balade à loisirs à Central Park et profite des happy hours dans les bars branchés. C’est aussi un immigré d’origine pakistanaise qui renie un peu ses racines culturelles et religieuses. Sa femme, qui est peintre, s’intéresse pourtant beaucoup à la culture et à l’art musulmans. Un soir, elle invite un couple d’amis à dîner. Lui est américain et juif, conservateur d’un musée, elle est afro-américaine, et c’est une collègue d’Amir. Le repas est prêt, prenez place !
Cette pièce d’Ayad Akhtar écrite en 2012 (et pour laquelle il recevra le prix Pullitzer l’année d’après) examine la cohabitation de plusieurs religions dans une ville multiculturelle comme New York. Un an après les attentats du 11 septembre, marqueur indélébile du terrorisme, qui en a fait l’ennemi numéro un de ce millénaire, une méfiance certaine de l’inconnu se met à émerger, tout comme la catégorisation et stigmatisation de communautés entières dans la case « méchants  ». On aimerait croire que rien ne pourrait arrêter le train de la modernité et du futur, mais on se tromperait. Les différences religieuses et nos comportements vis-à-vis de ces disparités sont inscrits en nous bien plus profondément, et il ne suffit pas de porter un foulard en cachemire et de voyager à l‘étranger pour les effacer. Il faut décortiquer ces comportements, mettre les problèmes sur la table, et oser les observer de plus près. C’est cela qui remettra sur les rails un futur proche moderne et un meilleur avenir. Tout cela fait de cette pièce une œuvre de notre temps. (J.L.)

Christoph Kail, Amir
Karo Guthke, Emily
Helge Herwerth, Isaac
Karin Yoko Jochum, Jory
Aaron Frederik Defant, Abe

Photo © Severin Nowacki


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook