Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. Webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Region Grand Est

Le Festival Musica 2020 poursuit le déploiement de son projet artistique ouvert sur tous les horizons de la création musicale.

 

L’édition 2020 se bâtie autour de quelques figures-clés : le Japonais Ryoji Ikeda, l’un des plus éminents représentants des cultures électroniques, ici emmené sur le terrain de la performance instrumentale ; le compositeur danois Simon Steen-Andersen, qui propulse les formes et les effectifs musicaux traditionnels dans le spectacle vivant du XXIe siècle ; ou encore des metteur·se·s en scène tels Samuel Achache, Calixto Bieito, Séverine Chavrier et Joris Lacoste, qui chacun à leur manière questionne la relation entre musique et dramaturgie.

 

APERÇU DU PROGRAMME

 

Le 17 septembre 2020

100 Cymbals
Ryoji Ikeda, Les Percussions de Strasbourg
Palais de la Musique et des Congrès – Hall Rhin

Avec 100 cymbals, Ryoji Ikeda nous plonge dans les abysses de la vibration. Une expérience d’écoute unique qui marque le lancement du festival dans l’espace démesuré du Hall Rhin.

100 Cymbals_les percussions de Strasbourg_festival musica_Ian-Byers Gamber pour LA Phil_szenik
Henri Vogt

+

Live Set
Ryoji Ikeda + rRoxymore
Maillon


Le 18 septembre 2020

Mise sur orbite
Grand concert d’ouverture #1
Palais de la Musique et des Congrès – Hall Rhin

La 38e édition de Musica s’ouvre sur deux grands concerts croisant des formes frontales/scéniques et immersives/spatialisées, dans le cadre monumental du Hall Rhin du Palais de la musique et des congrès — un espace de 3000 m2 pour rendre superflue la distanciation et réinstaurer le nécessaire partage de l’écoute.


Le 19 septembre 2020

Laboratoire de l’écoute #3 (également le 20 septembre 2020)
La Générale d’expérimentation
Conservatoire de Strasbourg

Dans ce spectacle interactif à la croisée du concert, du talk-show et de l’expérience sociologique in vivo, tout le monde est sur scène : le public, les musicien·ne·s, ainsi qu’un drôle de médiateur.

+

The People here go mad
Trio Catch
Salle de la Bourse

Reconnues pour leur virtuosité, les trois musiciennes ont notamment collaboré avec Georges Aperghis et Beat Furrer, ainsi que des compositeurs et compositrices de la jeune génération représenté·e·s dans ce programme par Clara Iannotta, Mirela Ivičević et Martin Schüttler.

trio_catch_c_lennard ruehle_festival musica
Lennard Rühle

+

FAKE (également le 20 septembre 2020)
Wilfried Wendling, Abbi Patrix
Parvis de l’Opéra national du Rhin

Adaptation de la pièce d’Henrik Ibsen, la fresque musicale composée in situ par Wilfried Wendling et ses acolytes mêle la musique électronique et l’improvisation vocale ou instrumentale au récit du plus grand des menteurs venus du Nord.

FAKE©Christophe-Raynaud-de-Lage._festival musica_szenik
Christophe-Raynaud-de-Lage

+

Music for percussion 2
Ryoji Ikeda
Maillon, petite salle

Avec cet ensemble de miniatures performatives, nouvelles œuvres commandées par le festival pour le portrait qui lui est consacré, Ryoji Ikeda prend le chemin de la musique d’objets.

+

Grand concert d’ouverture #2
Basel Sinfonietta
Palais de la Musique et des Congrès – Hall Rhin

Pour la première fois arrimé à Strasbourg, le Basel Sinfonietta défie les lois de la gravité avec Georg Friedrich Haas et Simon Steen-Andersen.


Le 20 septembre 2020

Opus 2.131.3
Quatuor Diotima
Salle de la Bourse

À jamais avant-gardiste, le monument beethovénien est ici encadré par les opus minimalistes de Ryoji Ikeda. Une expérience inédite de mise en perspective des temporalités et des conceptions de l’écoute.

+

Solveig (L’Attente)
Calixto Bieito
Opéra national du Rhin

Le metteur en scène Calixto Bieito et le romancier Karl Ove Knausgård offrent une vision nouvelle de Peer Gynt, chef d’œuvre d’Henrik Ibsen mis en musique par Edvard Grieg.

solveig_l_attente_smith_sans_titre_2012_smith_courtesy_galerie_les_filles_du_calvaire_szenik
smith courtesy galerie les filles du calvaire

+

Musica aux Dominicains
GRM, Les Métaboles
Les Dominicains

Une soirée placée sous le signe de l’immersion, avec la sonorisation du cloître par l’orchestre de haut-parleurs du Groupe de Recherche Musicale et une version de Stimmung de Karlheinz Stockhausen qui promet une expérience de transe inédite grâce à l’acoustique de la nef monumentale.

Les Metaboles_Dominicains de Haute Alsace_Guebwiller_c_Elsa Laurent_szenik
Elsa Laurent


Le 22 septembre 2020

Intermezzi
Georges Aperghis, Ensemble Musikfabrik
Conservatoire de Strasbourg

Georges Aperghis fait son retour à Musica et sur les planches du TNS avec une pièce pleine de surprises. Plus qu’un concert, Intermezzi est une suite d’actions instrumentales, doublée d’un portrait de l’ensemble Musikfabrik.

+

Staged night (également le 23 septembre 2020)
Simon Steen-Andersen
TNS, salle Gignoux

Littéralement, la nuit est mise en scène, mise en musique. Le compositeur danois Simon Steen-Andersen s’empare des musiques de nuit de Bach, Mozart, Schumann, Chopin et Ravel en leur faisant subir un véritable update !

Simon-Steen-Andersen©Clars Svankjaer.jpg
Clars Svankjaer


Le 23 septembre 2020

Hommage à Klaus Nomi
Ensemble intercontemporain
Conservatoire de Strasbourg

Lorsque David Bowie le repère à New York à la fin des années 1970, Klaus Nomi élabore son personnage et un genre inédit de cabaret expérimental, à mi-chemin entre l’opéra baroque et le courant électro naissant. Il disparaît en 1983, deux ans après la sortie de son premier album, en marquant la scène pop de son anticonformisme.


Le 24 septembre 2020

Sonic Temple vol.2
Église Saint-Paul

Ce qui réunit les artistes de cette soirée organisée avec l’INA GRM est l’attention critique qu’ils portent aux ruines spirituelles et sonores que la modernité, les logiques de production/consommation et le système capitaliste ont laissé derrière eux et laissent encore devant nous.


Les 25 et 26 septembre 2020

superposition
Ryoji Ikeda
Maillon, grande salle

Avec superposition, Ryoji Ikeda signe sa « symphonie », une œuvre multidimensionnelle dans laquelle il mixe les éléments de la riche palette sonore et visuelle qu’il déploie depuis le milieu des années 1990.

superposition©Kazuo Fukunaga-CourtesyOf KyotoExperiment.jpg
Kazuo Fukunaga

+

Suite n°4 Encyclopédie de la parole (également le 27 septembre 2020)
Lacoste, Macé, Roux, Ictus
TNS, salle Koltès

Des voix lointaines, absentes, reconnues ou anonymes, parfois réprimées, mais aussi des fantômes, un rêve éveillé, l’exil et ses chemins, le tableau d’une jouissance… sont quelques-unes des figures de ce theatrum mundi polyphonique dont Pierre-Yves Macé et Sébastien Roux signent respectivement la composition instrumentale et électroacoustique.

joris lacoste_marie bizet_tns
Marie Bizet


Le 27 septembre 2020

Femenine
Julius Eastman
Conservatoire de Strasbourg

« Ce que j’essaie d’atteindre, c’est être moi-même à fond. Noir à fond, musicien à fond, homosexuel à fond. » Vivre la musique au sens fort du terme, en affrontant l’establishment de la culture, ses tabous raciaux et sexuels, telle fut la lutte de Julius Eastman.


Le 28 septembre 2020

Four For (également les 29 et 30 septembre 2020)
Halory Goerger
Maillon, petite salle

En matérialisant l’état de conscience modifié dans lequel peut nous plonger la musique, Four For élève le niveau d’écoute jusqu’à cet endroit très particulier où les associations d’idées se font plus librement.


Le 29 septembre 2020

L’Oreille droite
François Sarhan
Salle de la Bourse

Le cinéma impose généralement un pacte : celui de ne pas montrer comment les choses sont faites. Nul micro, nulle caméra dans le champ de la représentation. Dans L’Oreille droite, au contraire, tous les artifices sont dévoilés et le spectateur choisit le point de vue à partir duquel il souhaite assister au processus.

+

Fremdarbeit
Johannes Kreidler, Ensemble Mosaik
Cité de la musique et de la danse

Qu’il mette en musique les cours de la bourse, l’évolution du chômage ou celle des ventes d’armes, ou qu’il attente à l’intégrité d’une œuvre chérie du répertoire, Johannes Kreidler pose les questions qui fâchent et développe un attirail de concepts pour démystifier la notion de « composition ».

Fremdarbeit©JohannesKreidler.jpg
Johannes Kreidler


Le 30 septembre 2020

Aria da capo (des représentation jusqu’au 3 octobre 2020)
Séverine Charvier
TNS, salle Gignoux

Fruit d’une recherche en commun autour de la musique et de l’improvisation, cette création théâtrale restitue au plus près l’intensité du désir, entre tendresse et énergie sauvage, face à un monde ouvert à tous les possibles.

Severine-Chavrier©MathiasSteffen.jpg
Mathias Steffen


Le 1er octobre 2020

Deep listening
Alvin Lucier
Église Saint-Paul

Alvin Lucier nous offre en avant-première deux œuvres nouvelles nées de la sollicitation d’interprètes soucieux d’étendre l’expérience d’écoute dans le temps.


Le 2 octobre 2020

Toxic Box
Daniel Zea, L’Imaginaire
Salle de la Bourse

Pour sa première à Musica, l’ensemble L’Imaginaire franchit les frontières musicales en compagnie de Daniel Zea Gómez. Ses pièces forment un diptyque où les visages des musiciens, projetés à l’écran, deviennent les instruments d’une partition de mouvements.

LImaginaire-Toxic-Box-credit-Gregory_Massat-1200x630
Gregory Massat

+

Walk the walk (également le 3 octobre 2020)
Simon Steen-Andersen
Pôle Sud

Rythme, pulsation, vitesse, synchronie et équilibre sont les composantes de ce « théâtre-musical-choréo-lumino-fumo-performatif », selon ses termes, traité à la manière de scènes de prises de vue filmique réalisées en direct, où les corps musiciens sont mis à l’épreuve de la suspension du temps.


Le 3 octobre 2020

Clôture du festival
Salle de la Bourse, Cité de la musique et de la danse, Temple Neuf…

Pour la première fois, plus d’une dizaine de formations musicales strasbourgeoises se réunissent pour clore le festival et lancer leurs saisons. Du matin au soir, les artistes partagent les scènes, croisent leurs programmes, jouent « ensemble » et rendent compte de la vitalité musicale de Strasbourg, capitale de la création musicale.



APERÇU DE MINI MUSICA 

 

Les 24 et 25 septembre 2020

Chewing Gum Silence
Antonin Tri Hoang, Samuel Achache
Espace Django

Un réjouissant spectacle de théâtre musical, avec à la clé un remède efficace pour vous débarrasser de ces airs entêtants qui peuvent vous trotter dans la tête toute la journée.

ChewingGumSilenceJeanlouisFernandez008
Jean-Louis Fernandez


Le 26 septembre 2020

Mon navire sur la mer (également le 27 septembre 2020)
Aurélie Maisonneuve, Jean-Christophe Feldhandler
TJP Petite Scène

Au plateau, Jean-Christophe Feldhandler et Aurélie Maisonneuve étirent, lient, lancent, mélangent et assemblent les syllabes et les sons pour composer un tissu mélodique qui dessine une histoire : « Au-delà des mers, il y a une ville. Il faut construire un bateau. »

+

Récital
Wilhem Latchoumia piano
Église du Bouclier

Bien souvent, sans un mot, la musique raconte des histoires. Wilhelm Latchoumia rend sensibles ces contes et légendes qui peuplent les harmonies aériennes de Maurice Ravel, Henry Cowell ou Kaija Saariaho.

+

Comme c’est étrange ! (également le 27 septembre 2020)
cie Sillidill, duo Söta Sälta
TJP Petite Scène

Tendres, drôles, impertinentes et polyglottes, les deux musiciennes de Söta Sälta chantent en français et en suédois, deux langues sur-mesure pour des chansons à dormir debout. Leurs instruments sont bigarrés : percussions, objets incongrus, jouets…

+

Récital
Trio Salzedo

Église du Bouclier

Un jardin en bord de mer à la tombée de la nuit… telle pourrait être la situation imaginaire de ce concert, où l’écoute musicale devient une métaphore de notre attention à l’environnement — à l’image de Toward the Sea de Tōru Takemitsu, composé pour une campagne de Greenpeace pour la protection des baleines.

+

Bibilolo
Marc Monnet, Arno Fabre
TJP Grande Scène

Accompagnés d’une marionnettiste-grutière, d’un graphiste-élagueur et d’un vidéaste martien, les musiciens nous invitent à une expérience ludique et démystifiée de la musique contemporaine, peuplée de cris d’oiseau, de chants pygmées, de ritournelles irlandaises, de tirs laser et autres sonorités électrico-chimériques.


Le 27 septembre 2020

Mini récital violoncelle 
École Saint-Thomas

+

Mini récital flûte
École Saint-Thomas

+

Mini récital harpe
École Saint-Thomas

Au programme : un croisement entre musique contemporaine et pièces de répertoire, dans un cadre intime privilégiant la relation directe entre les enfants et les musiciennes.


Plus d’informations sur le site du Festival Musica : www.festivalmusica.fr

 


Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Currently Playing
Le Carreau Lancement saison 20-21 szenikLe Carreau Lancement saison 20-21 szenik
POLE SUD Strasbourg Saison 20-21 Programme(s) Commun(s) szenik POLE SUD Strasbourg Saison 20-21 Programme(s) Commun(s) szenik POLE SUD Strasbourg Saison 20-21 Programme(s) Commun(s) szenik
Comédie de Colmar Saison 20-21 Lancement de saison szenikComédie de Colmar Saison 20-21 Lancement de saison szenikComédie de Colmar Saison 20-21 Lancement de saison szenik
La Nef Wissembourg Le Cirque Piètre saison 20-21 szenikLa Nef Wissembourg Le Cirque Piètre saison 20-21 szenikLa Nef Wissembourg Le Cirque Piètre saison 20-21 szenik
CCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Les reste est silence szenikCCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Les reste est silence szenikCCAM Vandoeuvre-lès-Nancy Saison 20-21 Les reste est silence szenik

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

Szenik sur facebook

TNS Saison 20-21 Lancement szenik TNS Saison 20-21 Lancement szenik TNS Saison 20-21 Lancement szenik

SZENIK SUR INSTAGRAM