Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Dick Annegarn

Voir les représentations passées  

Le territoire intérieur

Dick Annegarn est passeur d’une certaine chanson française qu’il réussit à faire évoluer vers sa forme la plus pure.

Dick Annegarn fait figure parfois d’âme damnée de la chanson française. Peut-être est-ce tout simplement parce qu’il a refusé très tôt la loi du système au moment où le succès lui semblait promis – souvenons-nous du chef d’œuvre Bruxelles. Dans les années 70, il avait même décidé de tout arrêter. Puis, finalement, il est revenu et poursuit depuis, en toute discrétion, l’une des carrières les plus cohérentes qui soient. Avec cet amour de la langue française, un comble pour lui le Néerlandais ; avec de l’aplomb, mais aussi un vrai sens de l’autodérision ; avec une grande humilité, et surtout loin, très loin, des affres du show-business. Qu’il le veuille ou non – lui-même le nierait ! –, il s’est imposé comme l’un des chefs de file d’une certaine chanson, ouverte avec lucidité toutefois sur la beauté du monde : parmi ses héritiers, on pourrait citer son ami Matthieu Boggaerts, avec qui il lui est arrivé de partager la scène, mais aussi certains francs-tireurs comme Katerine, quand il la joue intime, et même Bertrand Belin. On le sait, depuis quelques années, notre ami s’est pris d’affection pour un guitariste qu’il situe bien au-dessus des autres, Freddy Koella, l’Alsacien, ancien side-man de Bob Dylan. À ses côtés, il s’est mis en quête d’une forme d’épure, celle d’un folk-blues continental qui s’inspire de ses modèles américains, Woody Guthrie parmi d’autres, pour explorer l’immensité du territoire intérieur. (E.A.)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook