Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Der Schauspieldirektor

W.A. Mozart, E. Tzavara, T. Guggeis
Voir les représentations passées  
Opernhaus Stuttgart (Stuttgart) | 01/12/2018 - 14/02/2019 | 17 rep.
Voir tout 

Le théâtre et ses étoiles

Sous couvert de comique, Der Schauspieldirektor (Le Directeur d’opéra), de Mozart, est un Singspiel (théâtre chanté) qui s’intéresse aux coulisses du travail de production d’un metteur en scène. Elena Tzavara, sous la direction musicale de Thomas Guggeis, y aborde tout un éventail de difficultés rencontrées sur scène et en coulisses.

 

Les problèmes que rencontre Frank, impresario, à l’approche de sa première, Mozart les a connus de son temps. Frank a besoin d’argent, d’une technique qui fonctionne, de costumes, de décors… Ajoutez à cela la rivalité entre ses chanteurs et chanteuses, qui souffrent d’un égo surdimensionné et d’une grande fierté… Mozart pointe des problèmes précis qui sont aujourd’hui encore d’actualité. Faire fonctionner un théâtre, c’est une véritable entreprise commerciale. Les contrats et règlements, à y voir de plus près, sont autant variés et subtils que l’art en soi. En quelque sorte, l’Opéra de Stuttgart donne à voir le niveau « méta » de la vie de théâtre. Ça promet des moments amusants !

 

 

Mise en scène : Elena Tzavara

Décors et costumes : Elisabeth Vogetseder

Arrangements musicaux : Henrik Albrecht

Direction musicale : Thomas Guggeis

Dramaturgie : Franz-Erdmann Meyer-Herder

Frank, der Schauspieldirektor : Sebastian Schäfer

Buff : Michael Nagl

Herr Eiler : Elliott Carlton Hines

Frau Pfeil : Ida Ränzlöv

Frau Herz : Carina Schmieger

Herr Herz : Moritz Kallenberg

Frau Silberklang : Aoife Gibney

Avec les musiciens du Staatsorchester Stuttgart

 

 

Photo : C. Kalscheuer

 

  • Pièce en un acte, durée 1h environ
  • Comédie musicale pour enfants à partir de 8 ans et leurs familles
  • En allemand
  • Une production des studios d‘opéra du Staatsoper Stuttgart sous l’égide du « Kammersänger » Matthias Klink
  • Une reprise des Salzburger Festspiele

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook