Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Chambre noire

Yngvild Aspeli, Plexus Polaire
Voir les représentations passées  
TJP Grande Scène (Strasbourg) | 23/11/2017 - 25/11/2017 | 3 rep.
Voir tout 
Theater Rampe (Stuttgart) | Le 23/01/2018 à 20h00
| 25/04/2019 - 26/04/2019 | 2 rep.
Voir tout 
  •  
  •  

Ce qui reste d’une vie

Yngvild Aspeli se penche sur la vie de la féministe radicale Valerie Solanas, qui se battait contre une instabilité psychique constante. A l’aide de marionnettes, de vidéos et de musique, la metteuse en scène entame une exploration dans un esprit tragique et complexe.

 

Quand on sera sur notre lit de mort, quels sont les moments qui nous viendront en mémoire ? Et que penseront les générations futures de nos actions ? La marionnettiste norvégienne Yngvild Aspeli consacre sa nouvelle création à la vie de l’américaine Valerie Solanas, féministe radicale et comédienne. Une femme dont la vie s’est révélée dramatique et désespérée. Auteure du SCUM-Manifesto, elle est surtout célèbre pour sa tentative d’assassinat sur Andy Warhol en 1968. Alors sous l’effet d’hallucinations, elle l’accusait d’avoir volé son manuscrit. Après un séjour de plusieurs années en prison, elle a fini à la rue.

La pièce commence par la fin. Valerie git, abandonnée, sur un lit, et se remémore son passé. Des gens qu’elle a connus apparaissent à ses côtés. Yngvild Aspeli les ramène à la vie, accompagnée en musique par Ane Marte Sorlien. Ainsi, marionnettes, vidéos et musique reconstruisent la vie d’une femme dont le sol s’est ouvert sous ses pieds. Une femme dévorée par la haine, la peur, la solitude et la maladie, qui ont finit par l’emporter dans l’obscurité.

C’est une histoire très touchante et que nous avons hâte de découvrir. Vous aussi ? Alors pénétrons dans l’univers complexe de Valerie, raconté par une incroyable conteuse.

Avec
Ane Marte Sorlien Holen, Musique

D’après La faculté des rêves de Sara Stridsberg

 

Photo : Benoît + Schupp

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook