Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Boris Godounov

M. Moussorgski / D. Hermann & C.Hetzer
Voir les représentations passées  
Badisches Staatstheater (Karlsruhe) | 07/01/2015 - 15/02/2015 | 4 rep.
Voir tout 

Coupables ambitions

En mettant en scène l’opéra de Moussorgski dans sa première version (1869), David Hermann et Christof Hetzer explorent l’univers affectif du souverain russe Boris Godounov.

C’est l’une des scènes clef du célèbre opéra de Modeste Moussorgski : Boris Godounov reçoit la cape dorée. Souverain, il triomphe de son peuple, mais c’est un homme brisé, car hanté par un sombre passé qui finira par le rattraper. 
Dans leur interprétation de l’œuvre, les metteurs en scène David Hermann et Christof Hetzer ont choisi d’explorer l’univers affectif des personnages. Ils développent le côté brisé de Godounov à travers des allusions subtiles rendues à merveille par le baryton russe Konstantin Gorny.
Gorny incarne un parvenu qui ne recule pas devant l’assassinat du tsarévitch Dimitri pour accéder au trône. L’histoire est riche en contrastes : la façade étincelante du Kremlin cache ainsi une brutalité barbare évoquée dès le début par le côté sombre et inquiétant de la musique. Ce n’est qu’à la fin de l’opéra, lorsque Godounov demande pardon, que les ténèbres font place à une lumière radieuse.
Un opéra d’autant plus captivant que les parallèles avec la Russie contemporaine sont nombreux, avec un Kremlin dont la façade présente à nouveau des fissures inquiétantes. (T.Br)

Photo © Falk von Traubenberg

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook