Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Bleu-blanc-rouge, l’a-démocratie

Nicolas Lambert / Un Pas de Côté
Voir les représentations passées  
Le Carreau (Forbach) | 25/04/2017 - 27/04/2017 | 3 rep.
Voir tout 

Scandales de politique

Nicolas Lambert veut raconter des histoires. Alors justement, ces histoires de scandales politique et financier appartiennent-elles vraiment au passé ou jouent-elles encore un rôle dans les coulisses du pouvoir ?

Quand faut-il tendre l’oreille et ouvrir la bouche ? Quand va-t-on pointer du doigt ces messieurs-dames de la politique, des grands groupes médiatiques et des multinationales ? Cette trilogie créée par Nicolas Lambert met sur le devant de la scène les scandales de la politique française, les petites magouilles faites au nom de la démocratie et derrière les portes closes.
C’est un voyage à travers les dossiers, les conversations téléphoniques, les interviews à la radio et autres traces écrites. Il n’a pas peur de désigner nommément les hommes politiques. Mais personne n’est traîné dans la boue car ce sont les faits qui sont mis au premier plan. La pièce tire ses informations d’archives, de protocoles et d’interviews. Rien ni personne n’est épargné ou édulcoré. Ça et là, le metteur en scène dissémine un peu d’humour au milieu des accusations et aveux hésitants. Il met sur la table des recherches détaillées et revient aux origines des scandales. Il rétablit les liens, ne se laisse pas déstabiliser par les histoires confuses, il déboulonne sur scène et incarne tous les personnages. Tout est passé au crible : des affaires de pétrole et blanchiment d’argent aux histoires d’armement, en passant par le nucléaire.
Jusqu’où va-t-on au nom de la soi-disant démocratie ? Que constituent vraiment les exportations françaises ? Quelles sommes d’argent circulent vraiment ? Quels genre de contrats sont signés, dont les électeurs ne sauront jamais rien ?
Cette trilogie ne se veut pas donneuse de leçon, mais veut rendre le débat plus audible, et inviter à vraiment écouter et réagir. A ne pas rater ! (J.L.)

Photo © Erwan Temple

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook