Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Billie Holiday, passionnément

Paul Lay
Voir les représentations passées  

Alchimie musicale et visuelle

Paul Lay, pianiste et compositeur en résidence aux Dominicains de Haute-Alsace, a créé un ciné-concert autour de la légende de jazz Billie Holiday.

Bouleversé par la voix de Billie Holiday, Paul Lay s’est intéressé à l’œuvre de la chanteuse. Plonger dans son univers, c’est s’immerger dans sa vie tumultueuse. Issue d’une famille pauvre, Billie Holiday rejoint New York en 1928 où elle connaît la prostitution et la prison, avant de se faire reconnaître pour sa voix singulière. Artiste majeure de son époque, elle chante pour les plus grands du jazz : Duke Ellington et Louis Armstrong notamment. Artiste sulfureuse, elle se laisse miner par ses échecs sentimentaux et tombe dans l’alcool et la drogue. Elle meurt en 1959, à 44 ans, laissant derrière elle quelques classiques du jazz comme Strange Fruit et God Bless the Child.

À l’occasion du centenaire de la naissance de Billie Holiday en 2015, Paul Lay lui rend hommage au travers d’un ciné concert. Artiste en résidence aux Dominicains, ses influences sont multiples, allant du jazz au classique. Lauréat de prestigieux concours internationaux, le deuxième album de Paul Lay, « Mikado »,  a reçu le prix du disque de jazz de l’académie Charles Cros 2014.

Dans Billie Holiday, passionnément, il reprend au piano quelques standards de la chanteuse dont la voix se fait entendre via un dispositif vidéo qu’il a imaginé avec le vidéaste Olivier Garouste. Dans le cadre unique du couvent des Dominicains, la voix sensuelle de Billie Holiday se mêlera aux mélodies de Paul Lay, promesse d’un dialogue musical et visuel enchanteur. (A.M.)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook