Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Battlefield

Peter Brook
Voir les représentations passées  
Comédie de Colmar (Colmar) | 18/01/2017 - 20/01/2017 | 3 rep.
Voir tout 
Comédie de Reims (Reims) | 08/02/2017 - 09/02/2017 | 2 rep.
Voir tout 

Après la bataille

30 ans après son Mahabharata à Avignon, Peter Brook revisite encore une fois ce texte épique et poétique, et en propose une version plus dense et plus radicale.

Au théâtre, les spectacles mythiques ne sont finalement pas si nombreux. Ils sont d’autant moins nombreux et d’autant plus mythiques qu’ils sont par essence éphémères. Le Mahabharata de Peter Brook fait partie de ces moments rares. En 1985, dans la carrière Boulbon du festival d’Avignon, il se lançait, avec 25 comédiens de 16 nationalités, dans une adaptation-fleuve de 9h du plus long poème épique connu. Texte sanskrit dont les origines plongent jusqu’au 10e siècle avant Jésus Christ, le Mahabharata raconte en environ 200.000 vers (soit 15 fois la Bible) le destin des Kauravas et des Pandavas, et leur combat pour régner sur le monde. Un texte qui embrasse tous les aspects de la vie humaine. Pour W.J. Johnson, traducteur et spécialiste de l’hindouisme, il est aussi important dans l’histoire des civilisations que la Bible, l’Illiade et l’Odyssée, la tragédie grecque, le Coran et Shakespeare.
Peter Brook faisait alors entrer cette grande œuvre en Occident, et posait sur elle un regard humaniste pour révéler ce qu’elle a d’universel et en creuser le thème central : la responsabilité.
30 ans plus tard, l’humanisme et l’universalité sont toujours là. Avec Battlefield cependant, Brook se débarrasse de tout le folklore qui pouvait évoquer l’Inde et qui ancrait la production de 1985 dans son époque. D’un texte débordant, il fait ici un spectacle simple, réduit à l’essentiel. Battlefield se situe après la grande bataille qui voit la victoire des Pandavas et la destruction du reste du monde… Quatre acteurs se demandent comment régner quand tout a été détruit, quand on est dévoré par les remords et les regrets. À 90 ans, Peter Brook poursuit l’entreprise d’épure et de concentration de son théâtre, où le jeu simple et lumineux révèle la densité d’un sujet « plus brûlant que jamais ». (S.D.)


À lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTOURDEMOI-lemeilleurdespectacles-concerts-regiongrandest-szenik-alsace-reims-nancy-metz-strasbourg-colmar-mulhouse-charleville-thionville-lorraine-moselle-champagne-ardenne-bruxelles-bale-freiburg-karlsruhe-stuttgart-baden-baden-luxembourg-saarbruck

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook


SZENIK SUR INSTAGRAM

S'inscrire à la newsletter bimensuelle