Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Aterballetto

Voir les représentations passées  
Burghof (Lörrach) | Le 12/03/2017 à 20h00
Staatstheater Mainz (Mainz) | Le 23/03/2017 à 19h30

Virtuoso

Goethe s’était rendu en Italie afin de rendre hommage au beau. C’est désormais l’art italien qui voyage vers le nord, avec une œuvre magistrale dans ses bagages. 

La compagnie italienne de danse Aterballetto fait probablement partie des ensembles les plus intéressants de notre époque. Ses mouvements fluides, son enthousiasme communicatif et son art de la danse qui nous enflamme ne laissent personne indifférent. Déjà à l’affiche du Burghof Lörrach en 2014, ils reviennent aujourd’hui avec trois nouvelles créations. Une chose est certaine : ils ne semblent pas encore avoir perdu leur souffle. Les trois nouvelles chorégraphies sont une véritable incarnation de la virtuosité !
On y retrouve le corps, l’être et les relations humaines. Dans Lego par exemple, les danseurs sont habillés de cubes et de grilles projetés par vidéo. Leurs mouvements tendres, rapides et tout en rondeurs contrastent ainsi avec les carrés anguleux et massifs. Dans Nude Anime, le corps féminin est une nouvelle fois mis en avant et se retrouve confronté à des sentiments ressentis avec intensité, allant de l’amour à la violence. La troisième création, L’Eco dell’ acqua, se recentre quant à elle sur l’être humain et sa place sur Terre.
Nous pouvons donc nous attendre à une soirée qui analyse l’existentialisme avec minutie et qui répond à la question de l’être avec brio. Nous leur disons déjà : grazie ! (J.L.) 

Programme
Lego de Giuseppe Spota
Nude Anime de Valerio Longo
L’Eco dell’ acqua de Philippe Kratz

Photo ©  Nadir Bonazzi

DANS LES ARCHIVES DE SZENIK

Aterballetto en 2014


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook