Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Antonio e Cleopatra

Tiago Rodrigues
Voir les représentations passées  
Maillon (Strasbourg) | 04/05/2017 - 05/05/2017 | 2 rep.
Voir tout 

Sans pathos ni décorum

Le spectacle de Tiago Rodrigues, salué au festival d’Avignon 2015, revoit d’une manière radicale l’histoire des deux amants mythiques.

Antonio e Cleopatra est le premier spectacle que Tiago Rodrigues a créé pour le Théâtre National Dona Maria II à Lisbonne, à la tête duquel il venait d’être nommé quelques semaines plus tôt, en octobre 2014. A tout juste 37 ans, il prenait alors la direction d’une des plus anciennes et prestigieuses scènes portugaises. Et donnait le ton du renouveau avec cette pièce hors norme qui n’a de classique que le titre. En partant de sa « pièce préférée de Shakespeare » qu’il avait envie de monter depuis des années, Tiago Rodrigues a, de fait, réécrit l’histoire de la Reine d’Egypte et du Général Romain, à sa façon, tout en sobriété et en mouvements, pour deux danseurs-comédiens (Sofia Dias et Vitor Roriz). Dépouillés de pathos et de décorum, Antoine et Cléopâtre deviennent les narrateurs de leur propre histoire énoncée à la troisième personne. Dans le décor sobre d’une toile tendue en fond de scène, ils évoluent sur une chorégraphie simple et retenue. Leurs corps s’éloignent, se rapprochent l’un de l’autre au rythme de leur histoire mise à distance par des phrases qui toutes commencent par « Antoine dit… », « Cléopâtre dit …. » Et cela sonne comme un poème antique, comme un retour à l’essence même du mythe. (C.I.)


Tags :danse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook