Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Ainsi se laissa-t-il vivre

R. Walser / G. Delaveau
Voir les représentations passées  
TNS (Strasbourg) | 04/11/2014 - 16/11/2014 | 13 rep.
Voir tout 

La beauté de l’inachevé

Avec Ainsi se laissa-t-il vivre, Guillaume Delaveau signe un hommage à l’écrivain suisse Robert Walser. Plongée dans l’intimité d’un poète aérien et de son processus d’écriture.

 

Guillaume Delaveau n’est pas un étranger pour le public du TNS. Alors qu’en 2000 il présentait à sa sortie de l’Ecole du TNS Peer Gynt d’Henrik Ibsen, puis en 2008 Massacre à Paris de Christopher Marlowe, le voilà de retour cet automne avec une création de sa plume. Ainsi se laissa-t-il vivre s’appuie sur les écrits de Robert Walser (Vie de poète, Microgrammes, Petite prose et Lettres) afin de rendre hommage à un des plus touchants écrivains suisses du XXe siècle. Méconnue du grand public, l’œuvre de Walser est pourtant étonnante de par sa capacité à effleurer des tranches de vie et instants éphémères, entre sensibilité romantique et tourment expressionniste. C’est peut-être cet entre-deux constant qui vaudra à l’écrivain de ne jamais atteindre de quiétudes intérieures. Robert Walser passera les trente dernières années de sa vie en hôpital psychiatrique et disparaîtra au cours d’une longue promenade dans la neige… Dans Ainsi se laissa-t-il vivre, le spectre de l’écrivain apparaît dans la superposition des nouvelles mises en scène par Guillaume Delaveau. Derrière chaque histoire se cache une facette de Walser mais aussi, plus largement, la figure de l’écrivain : malicieux, aventurier des mots et lumineux malgré l’agitation de son existence. (C.T.)

Autres événements en marge du spectacle
– Sa, 08/11 à 16h au Cinéma Star : Du théâtre à l’écran, projection de L’Institut Benjamenta des Frères Quay
– Me, 12/11 à 19h à la Librairie Quai des Brumes : Regards croisés, l’atelier des spectateurs, atelier critique autour du spectacle Ainsi se laissa-t-il vivre 

– Ve, 14/11 : Bord de plateau, rencontre avec les artistes du spectacle Ainsi se laissa-t-il vivre à l’issue de la représentation

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook