Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Aida

G. Verdi, S. Scapucci, S. Mazzonis di Pralafera
Voir les représentations passées  

En grandes pompes… thébaines

Patrie, autorité paternelle, trahison, loyauté, amour et mort, le tout dans l‘Egypte des pharaons, servi par un chœur et un orchestre somptueux… vous l’avez deviné, on parle d’Aida, l’opéra de Verdi ! La mise en scène est signée Stefano Mazzonis di Pralafera, sous la direction de Speranza Sacappucci à l’Opéra Royal de Wallonie-Liège.

 

Au moment de l’inauguration du Canal de Suez, le khédive égyptien désirant marquer les fêtes par un important spectacle d’opéra s’adressa à Verdi pour qu’il compose l’œuvre qui ouvrirait l’Opéra du Caire bâti pour la circonstance. C’est le célèbre égyptologue Mariette qui avait imaginé l’intrigue et veillé à produire un spectacle conforme aux connaissances qu’il avait de l’Antiquité. L’opéra a triomphé au Caire en 1871, avant de s’offrir une première milanaise à la Scala. Un démarrage en grande pompe en Italie, alors que Verdi avait pris ses distances avec la première au Caire. L’opéra est marqué d’une certaine puissance martiale et de marches triomphantes, soulignées par les célèbres trompettes thébaines (fabriquées par Adolphe Sax d’après les trompettes de l’Egypte ancienne, qui font encore aujourd’hui la célébrité de l’opéra). Mais le cœur du spectacle reste très « verdien » : derrière les pyramides, pas de grande fête, mais une tragédie sur la faillibilité humaine, qui, comme souvent chez Verdi, découlent d’une société marquée par des structures de pouvoir inflexibles.

 

Direction musicale : Speranza Scappucci

Mise en scène : Stefano Mazzonis di Pralafera

Décors : Jean-Guy Lecat

Costumes : Fernand Ruiz

Lumières : Franco Marri

Chorégraphies : Michèle Anne De Mey

Orchestre et choeurs : Opéra Royal de Wallonie-Liège

Avec : Serena Farnocchia, Donata D’Annunzio Lombradi, Gianluca Terranova, Luciano Ganci, Nino Surguladze, Marianne Cornetti, Lionel Lhote, Luca Dall’Amico, Luciano Montarao, Tineke Van Ingelgem, Maxime Melnik

 

Photo : Opéra Royal de Wallonie-Liège

  • Durée 3h environ, en italien
  • Création 2019
  • Introduction 30 minutes avant la représentation
  • Plus d’informations sur le site de l’Opéra Royal de Wallonie-Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook