Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

Achtes Sinfoniekonzert

Sinfonieorchester Basel
Voir les représentations passées  
Stadtcasino Basel (Basel) | 05/06/2013 - 06/06/2013 | 2 rep.
Voir tout 

This is the End…

Pour le dernier concert de la saison, le Sinfonieorchester Basel associe dans un beau programme À l’âme de descendre de sa monture… de Klaus Huber et la Grande Symphonie de Schubert.

Au milieu des années 90, le compositeur Klaus Huber commença à s’intéresser à la culture arabe, inspiré par une œuvre de référence sur la culture musicale arabe parue en 1930. Huber voulait faire face à « la diabolisation de la culture arabe » dont l’origine remonte d’après lui à la guerre au Proche-Orient et composa À l’âme de descendre de sa monture, l’aboutissement de sa réflexion sur le sujet… Pour son huitième concert symphonique, le Sinfonieorchester Basel réunit cette œuvre et la Symphonie Nr.8 de Schubert. Ce concert termine dignement la saison, car ce n’est pas en vain que la huitième symphonie de Schubert fut nommée la « Grande Symphonie ». Schubert lui-même a souligné l’importance de la dernière de ses symphonies, Schumann parlait de sa « divine longueur » et Theodor W.Adorno la qualifia de dernier acte de « positivité symphonique ». 

Le site du Sinfonieorchester Basel (D)
Klaus Huber évoque ses études sur la musique arabe sur la SWR (D)
Extrait musical de la Grande Symphonie

BONUS
Die Seele muss vom Reittier steigen (Teil 1 von 4) de Klaus Huber sur Youtube


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle

KUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_MannheimKUMA_Hiwa_k_Mannheim

Szenik sur facebook