Le 1er web magazine spectacles | Grand Est transfrontalier
Das 1. webmagazin der darstellenden künste | Grenzüberschreitende Großregion

1993

J. Gosselin, A. Bellanger, Groupe 43
Voir les représentations passées  
TNS (Strasbourg) | 26/03/2018 - 10/04/2018 | 11 rep.
Voir tout 
Théâtre de Liège (Liège) | 17/04/2018 - 21/04/2018 | 5 rep.
Voir tout 

L’Europe est-elle dans l’impasse ?

Julien Gosselin et Aurélien Bellanger mettent le Groupe 43 de l‘École du TNS sur scène et leur donnent la parole sur des sujets tels que le tunnel sous la Manche, Calais, le populisme d’extrême-droite, et cette génération de jeunes secoués dans leurs certitudes. Avec eux, on se demande ce que signifie être né après la Chute du mur.

 

Je suis née un an avant la Chute du mur. La nuit la plus marquante de mon pays, je l’ai vécue endormie dans mon berceau avec mon nounours dans les bras (sans commentaires !). Plus tard à l’école, on nous a appris ce que voulait dire vivre en démocratie. On apprenait l’importance du droit de vote, on échangeait ensuite nos D-Mark contre des euros, on a eu la possibilité de partir en année Erasmus, de découvrir d’autres pays et d’autres universités. La guerre, la violence dans les rues, c’était à la TV. Je me souviens du choc que j’ai ressenti le jour du 11 septembre. Dans notre petit collège, on allumait des bougies au foyer. Aujourd’hui, on voit de jeunes adultes se faire élire comme chefs d’Etat, des politiciens qui renforcent les frontières, des jeunes gens qui montrent les poings et enjoignent aux étrangers de partir… Sait-on encore ce que cela signifie, de pouvoir vivre libres et égaux en démocratie, ou ce concept n’est-il rien pour nous, car on n’a jamais eu peur de le perdre ?

Aurélien Bellanger et Julien Gosselin ont mis sur pied une pièce étonnante, entre performance, œuvre d’art et documentaire, où le groupe 43 de l’Ecole du TNS nous parle du tunnel sous la manche et des espoirs qu’il suscite, de mégalomanies économiques, de Calais, de luttes sociales, et de cette génération européenne incertaine. Des paroles qui nous touchent au cœur et s’adressent à la raison ; une musique lancinante, et cette question, LA grande question qui plane dans les airs et nous cloue à nos sièges : « Mais où va-t-on ? ». C’est juste génial.

P.S. : vous souvenez-vous des paroles de l’hymne à la joie ?

 

Aurélien Bellanger, Texte

Julien Gosselin, Mise en scène

Emma Depoid, Solène Fourt, Décors

 

Avec

Quentin Barbosa, Genséric Coléno-Demeulenaere, Camille Dagen, Marianne Deshayes, Roberto Jean, Pauline Lefebvre-Haudepin, Dea Liane, Zacharie Lorent, Mathilde Mennetrier, Hélène Morelli, Thibault Pasquier, David Scattolin

 

Photo : Jean-Louis Fernandez

 

  • Notre interview avec Mathilde-Edith Mennetrier, comédienne dans 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la newsletter bimensuelle


Szenik sur facebook