Informations pratiques

Durée 2h20 sans pause

Introduction à l’œuvre 45 minutes avant le début de la représentation

Soirée de gala le 27/10

D’après une production du Staatsoper Hannover 

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Luzern - Luzerner Theater
www.luzernertheater.ch
Renseignements : +41 (0)41 228 14 14
Comment s'y rendre ?

La Traviata

Guiseppe Verdi
Du 13 septembre au 05 février 2018 | 6 rep. | Luzern | Luzerner Theater

Emu aux larmes

Cette production saisissante explore jusqu’au plus profond de son être l’un des personnages féminins les plus célèbres de l’opéra : Violetta Valéry. Pour les amateurs, c’est le rêve.

 

Il faut bien l’avouer, La Traviata est l’un de nos opéras préférés. C’est une histoire empreinte de passion, douloureuse à faire trembler les planches. La douce Violetta, seule, malade, croule sous l’incompréhension et son sacrifice si lourd à porter. En cela, elle nous touche en plein cœur. On a envie de la prendre dans nos bras, d’alléger un peu son fardeau ; on voudrait qu’elle l’ait, son dernier baiser.
Avec une mise en scène magistrale et singulière de Benedikt von Peter, ce spectacle pose la question de ce que peut supporter l’âme humaine. Sur le devant de la scène, Nicole Chevalier est Violetta. Elle tient tête aux règles qui s’imposent à l’amour, à la pression sociale, aux contraintes… jusqu’à ce qu’elle courbe l’échine. Brisée, elle doit tourner le dos à son grand amour, Alfredo, et devient peu à peu une autre, une femme mourante. Seuls ses arias, si forts en sentiments, si profonds, témoignent de sa hardiesse et de sa fierté. C’est Violetta et elle seule qui est au centre de cette production, et qui peint les éclats de sa vie sur une toile morcelée. Elle est accompagnée par un orchestre et par les autres personnages, cachés à l’arrière-plan. Ils ne se voient pas entre eux, mais ils tendent la main à Violetta, l’accompagnant jusqu’au dénouement fatal. La musique, elle, porte malgré tout leurs espoirs. Un chef-d’œuvre très personnel. A couper le souffle. (J.L.)

 

Avec
Clemens Heil, Direction musicale
Benedikt von Peter, Mise en scène
Nicole Chevalier, Violetta Valéry
Hyojong Kim (13.09 / 26.09), Alfredo Germont

Diego Silva (27.10 / 15.12 / 21.10 / 05.02), Alfredo Germont
Jason Cox, Giorgio Germont
Karin Torbjörnsdóttir, Flora Bervoix
Sarah Alexandra Hudarew, Annina
Robert Maszl, Gastone
Marco Bappert, Baron Douphol
Bernt Ola Volungholen, Marchese d’Obigny
Vuyani Mlinde, Dottore Grenvil

Chœurs du Théâtre de Lucerne
Orchestre symphonique de Lucerne

Photo © Ingo Hoehn

Bonus

Interview de Nicole Chevalier et Benedikt von Peter

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

La newsletter bimensuelle

NL Inscription

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Szenik sur facebook

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
We're are pretty fuckin' far from okay
Danse | Strasbourg | 29 novembre 2017
Kyle Eastwood
Jazz | Schiltigheim | 1 décembre 2017
Moya Brennan
Rock Pop Electro | Karlsruhe | 3 décembre 2017
Teesy
Rock Pop Electro | Karlsruhe | 6 décembre 2017
Le cercle de craie caucasien
Théâtre | Strasbourg | 6 décembre 2017
Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]
Théâtre | Strasbourg | 9 décembre 2017
Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]
Théâtre | Strasbourg | 9 décembre 2017
Juliette Armanet
Rock Pop Electro | Strasbourg | 12 décembre 2017
Toutes les invitations