Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny
Informations pratiques
  • En allemand, avec surtitres allemands et anglais
  • Introduction à l’œuvre 45 min avant chaque représentation

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Zürich - Opernhaus
www.opernhaus.ch
Renseignements : +41 44 268 66 66
Comment s'y rendre ?

Aufstieg und Fall der Stadt Mahagonny

B. Brecht, K. Weill, S. Baumgarten
Du 05 au 24 novembre 2017 | 8 rep. | Zürich | Opernhaus

L’Homme et son chaos intérieur

A l'opéra de Zurich, Sebastien Baumgarten met en scène une oeuvre qui traite de l'autodestruction de l'Homme. En cette ère d'abondance, est-on devenu insatiable ?

 

 

On a tout ce qu’on veut, ou on a en tout cas l’impression de pouvoir tout faire, du moment qu’on a le portefeuille rempli. On peut se faire livrer n’importe quoi en un temps record, on peut trouver un roman rare sans problème, on peut acheter un appartement puis le revendre s’il ne nous plaît pas… Il est devenu tout naturel de cliquer sur « acheter » et « commander ». Sauf que ça ne l’est pas, naturel ! Ce que montrent surtout ces comportements, c’est que tout est régi par une seule chose : l’argent.

C’est aussi le cas dans cet opéra de Bertolt Brecht et Kurt Weill, où Léocadia et Moïse la Trinité sont en cavale et fondent la ville de Mahagonny. Là-bas, tout est possible, et tout est permis. A une condition : que l’on paye (sinon, c’est l’échafaud). Rapidement, ce lieu attire les individus les plus divers, comme Paul, qui va trouver en Jenny sa perdition. Quand un ouragan risque de balayer la ville, toutes les barrières morales s’écroulent, et Paul commet une grave erreur.

Ici, la question est de savoir si un tel endroit peut exister pour toujours, ou si c’est comme un pays de Cocagne, où au bout d’un moment, on se lasse du plaisir constant ? Dans cette œuvre, Brecht et Weill tirent les oreilles de la société et lui montrent que si le luxe peut être tentant, il peut aussi faire perdre la tête. Alors réjouissez-vous d’avance de venir voir cette création portée par une distribution fantastique (dont font partie Karita Mattila et Annette Dasch) et dont la subtilité n’a pas de prix.

 

Fabio Luisi, direction musicale

Sebastian Baumgarten, mise en scène 

Leokadja Begbick, Karita Mattila

Willy der Prokurist, Michael Laurenz

Dreieinigkeitsmoses, Christopher Purves

Jenny Hill, Annette Dasch

Paul Ackermann, Christopher Ventris

Jakob Schmidt, Iain Milne

Heinrich, genannt Sparbüchsenbill, Cheyne Davidson

Josef, genannt Alaskawolfjoe, Ruben Drole

Tobby Higgins, Jonathan Abernethy

Philharmonia Zürich

Choeur de l'Opéra de Zürich

 

Mots clés : Brecht - Création - Opéra - Première - Weill
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

La newsletter bimensuelle

NL Inscription

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Szenik sur facebook

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
We're are pretty fuckin' far from okay
Danse | Strasbourg | 29 novembre 2017
Kyle Eastwood
Jazz | Schiltigheim | 1 décembre 2017
Moya Brennan
Rock Pop Electro | Karlsruhe | 3 décembre 2017
Teesy
Rock Pop Electro | Karlsruhe | 6 décembre 2017
Le cercle de craie caucasien
Théâtre | Strasbourg | 6 décembre 2017
Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]
Théâtre | Strasbourg | 9 décembre 2017
Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]
Théâtre | Strasbourg | 9 décembre 2017
Juliette Armanet
Rock Pop Electro | Strasbourg | 12 décembre 2017
Toutes les invitations