Informations pratiques

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Basel - Theater Basel
www.theater-basel.ch
Renseignements : +41 (0) 61 295 11 00
Comment s'y rendre ?

The Black Rider

T. Waits / B. Wilson / W.S. Burroughs
Du 21 décembre au 03 mars 2013 | 13 rep. | Basel | Theater Basel

No shadow, no stars

Le Theater Basel présente sa version de la pièce culte The Black Rider de Tom Waits, Robert Wilson et William S. Burroughs, qui réinterprète un ancien conte populaire.

Wilhelm aimerait épouser la fille du garde forestier Käthchen, elle aussi favorable au jeune homme. Mais son père est opposé à ce mariage. Il veut pour gendre un homme doué au tir qui puisse lui succéder en tant que garde forestier. Robert lui semble être le candidat idéal. Au plus profond de la nuit, dans son désespoir, Wilhelm achète au diable soixante balles magiques qui atteignent toujours leur cible. Toutes, sauf une, qui obéira à la volonté du cavalier noir…
The Black Rider est une pièce ténébreuse, morbide et mélancolique, sur fond de rock sombre et d’une bruyante « Guggenmusik » qui rappelle la fanfare des gardes forestiers. Elle a été créée en 1990 par le musicien Tom Waits, par le metteur en scène Bob Wilson et par William S. Burroughs, auteur culte de la Beat Generation, d’après le conte populaire germanique Der Freischütz. Avec eux, on navigue entre le rêve et le cauchemar, entre comédie musicale, opéra-rock et ballade ténébreuse.

Photo : Tanja Dorendorf, T+T Fotografie

Bonus

BONUS
Un passionnant documentaire sur la création de The Black Rider en 1990 (D + GB)

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Rentrer au volcan
Théâtre | Basel | 6 janvier 2017

Szenik sur facebook