Informations pratiques

Spectacle sur-titré en allemand

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Mulhouse - La Filature
www.lafilature.org
Renseignements : +33 (0) 3 89 36 28 28
Comment s'y rendre ?

Les Particules élémentaires

M. Houellebecq / J. Gosselin
28 novembre 2014 | 29 novembre 2014 | Mulhouse | La Filature

Nouvelle Vague

Avec son adaptation du roman de Houellebecq, le jeune metteur en scène Julien Gosselin fait souffler sur le théâtre un vent de liberté, qui enthousiasme autant le public que la critique.

C’était l’une des belles surprises du festival d’Avignon. Enfin du nouveau dans le théâtre français ! Avec sa mise en scène du roman de Houellebecq, Julien Gosselin, 27 ans, use d’une liberté dans le ton et dans la forme trop rare dans un milieu souvent conservateur, où les comédiens sont rongés par la technique, où les metteurs en scène (et les institutions) n’osent pas assez souvent les textes contemporains.
Il y a quelque chose berlinois dans son adaptation des Particules élémentaires – on pense à certaines productions de René Pollesch ou de She She Pop. Dans la manière d’utiliser le texte comme un matériau, dans la frontalité des acteurs, la scénographie qui les laisse à vue en permanence, le rythme, la simplicité et l’efficacité de la mise en scène, dans l’utilisation de la vidéo qui déplace judicieusement l’action, la présence de la musique live qui insuffle une belle énergie, dans l’urgence, la détermination et l’enthousiasme qui porte l’ensemble. Dans le choix du sujet et du texte aussi, qui interroge sans détours notre société contemporaine. Le roman a d’ailleurs été porté plusieurs fois à la scène en Allemagne, dès sa sortie (par exemple au Theater Freiburg en 2013). En France, c’est une première…
Avec Les Particules élémentaires, Michel Houellebecq observe les mouvements de la société, des années 60 au tournant du 20e siècle, à travers deux demi-frères abandonnés par des parents ex-soixante-huitards, qui ont choisi leur liberté sexuelle. Un texte à la fois drôle et d’une profonde tristesse, qui confirme avec cynisme la mort des idéaux libertaires et dont Julien Gosselin explore toutes les facettes, en 3h45 d’un spectacle franchement jouissif. (S.D.)

Photo © Simon Gosselin

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook