Le Malade imaginaire
Informations pratiques

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Strasbourg - TNS
www.tns.fr
Renseignements : +33 (0) 3 88 24 88 24
Comment s'y rendre ?

Le Malade imaginaire

Molière / Michel Didym
Du 10 au 20 mars 2015 | 10 rep. | Strasbourg | TNS

Le mal des siècles

Michel Didym s’empare du Malade imaginaire de Molière et se moque de la maladie, de la mort et de tous les obscurantismes.

Argan est malade et, par là-même, se veut le centre de toutes les attentions. Autour de lui, des médecins ridicules lui délivrent tous les soins qu’il demande et se confondent en courbettes. Leur cérémonial qui n’a que peu à voir avec la science. Et, de fait, ils n’y voient goutte, dans l’hypocondrie de l’insupportable Argan. Tuberculeux et dépressif chronique, Molière connaissait le jeu des médecins, qui se produisent devant le malade en étalant un faux savoir dans un latin de cuisine. Avec cette « comédie désespérée », en génie lucide ou ironique, il dépeint pourtant un mal fictif (et mourra pour de vrai en l’interprétant…). Pour le metteur en scène Michel Didym, qui s’empare ici ce matériau, cette pièce est le chef d’œuvre indiscutable de Molière, qui « invente avant tout le monde le concept de névrose et peint les paysages intérieurs des maux de son temps ». Avec André Marcon dans le rôle d’Argan, Agnès Sourdillon et Norah Krief en alternance dans celui de Toinette, ce pamphlet rosse et revisité à la sauce contemporaine s’annonce particulièrement jouissif.

Mots clés : Molière
Bonus

Reportage sur les représentations à Montpellier

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook