Informations pratiques

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Vendenheim - Espace culturel
www.vendenheim.fr
Renseignements : +33 (0) 3 88 59 45 50
Comment s'y rendre ?

Louise elle est folle

| 20:30 | Vendenheim | Espace culturel

Du conformisme

Les deux comédiennes Nathalie Bach et Catriona Smith Morrison, installées en Alsace, proposent une lecture du texte de Leslie Kaplan et abordent le délicat sujet de la folie.

Qui est folle, dans Louise, elle est folle ? Deux femmes sur le plateau s'accusent, se renvoient la balle, elles utilisent une troisième, Louise, absente, comme une façon de désigner ce qu'en aucun cas elles ne veulent être. Elles s'acharnent l'une contre l'autre, comme si chacune représentait pour l'autre quelque chose qu'elle rejette pourtant il s'agit de comportements habituels, de phrases entendues partout, acheter n'importe quoi, voyager sans voir, manger sans penser, vouloir gagner, l'horreur quotidienne et au cinéma, les clichés, les clichés, les clichés… toutes choses bien réelles et présentes, qui sont là, dans le monde sont-elles folles de faire ce qui se fait ?
Ou est-ce la réalité qui est folle ?
« Cette lecture, dont le texte est tiré du livre Louise, elle est folle, aborde les pulsions et traite avec humour du sujet délicat de la folie et des clichés que l’on véhicule, tout en dévoilant leur absurdité. Partie d’une réflexion sur les idées reçues et les consensus qui empêchent l’émergence d’une réelle objection, Leslie Kaplan dépeint des personnages qui, au final, cherchent simplement à vivre dans le monde actuel. »

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Rentrer au volcan
Théâtre | Basel | 6 janvier 2017

Szenik sur facebook