Informations pratiques

Ping Pang Qiu, les 13 et 14.01 à La Filature
1h40
Spectacle surtitré en français

Todo el Ciel sobre la tierra, du 17.01 au 19.01 au Maillon Wacken
2h25
Spectacle surtitré en français et en allemand

Navettes entre Strasbourg et Mulhouse, infos sur les sites des deux théâtres

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Mulhouse - La Filature
www.lafilature.org
Renseignements : +33 (0) 3 89 36 28 28
Comment s'y rendre ?

Strasbourg - Le Maillon
www.maillon.eu
Renseignements : +33 (0) 3 88 27 61 81
Comment s'y rendre ?

Angélica Liddell

13 janvier 2015 | 14 janvier 2015 | Mulhouse | La Filature
Du 17 au 19 janvier 2015 | 3 rep. | Strasbourg | Le Maillon

Amours impossibles

La sulfureuse dramaturge catalane Angélica Liddell débarque au Maillon et à la Filature avec deux créations : Todo el Cielo sobre la tierra et Ping Pang Qiu.

C’est par la singularité de son histoire personnelle qu’Angélica Liddell ouvre les portes de l’universel. À 48 ans, l’enfant de la Movida n’a rien perdu de son mordant : elle qui avait ébranlé la planète théâtre avec sa Casa della Fuerza présentait l’an passé au festival d’Avignon deux turbulentes créations, cris du cœur d’une artiste enragée envers et contre tout. 
Après la production de Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme en 2012, Angélica Liddell décide de partir en Chine et d'embrasser une culture qui la fascine. Cet amour est cependant déçu puisqu’elle y découvre un pays paralysé par les séquelles du régime maoïste. Ping Pang Qiu rend compte de ce désarroi, conjuguant danse et parole pour une exploration de la condition humaine.
Le spectacle Todo el Cielo sobre la tierra fait quant à lui écho au pamphlet antitotalitaire avec un registre plus intime. La dramaturge se transforme en Wendy des temps modernes, cette femme-enfant qui a peur de l’abandon, et transpose Neverland sur l’île norvégienne d’Utoya, lieu de la tuerie de 69 jeunes militants par Anders Breivik en juillet 2011. Au côté de 8 comédiens et 9 musiciens, Angélica Liddell y expose de façon fragmentaire son dégoût pour l’humanité et la figure de la mère. (C.T.)

Photo : Gerardo Sanz 

Mots clés : Angélica Liddell
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook