szenik Live Théâtre

Le Songe d’une nuit d’été

W. Shakespeare / Guy Pierre Couleau
Filmé le 18/08/2016
Théâtre du peuple de Bussang

Dans un cadre magique au cœur des Vosges, Guy Pierre Couleau met en scène le classique de Shakespeare. Une comédie féérique où les hommes, les elfes et les fées se croisent au cœur d’une forêt magique, où la nuit défait ce qui s’est construit le jour.
À Athènes, le roi Thésée prépare son mariage avec Hippolyte, la reine des Amazones. Obéron, le roi des fées, se querelle avec sa femme Titania. Hermia est amoureuse de Lysandre mais promise à Démétrius, qu’aime Helena. Tous et d’autres encore se retrouvent dans la forêt, où le lutin Puck va achever de semer la confusion avec ses philtres d’amour. Au matin, plus personne ne sait si cette nuit fût un rêve…

« Le Songe d’une nuit d’été, dit Guy-Pierre Couleau, est une de mes pièces préférées de Shakespeare. Mais c’est avant tout une comédie et c’est ce caractère qui m’a fait la choisir entre toutes. C’est une des pièces les plus connues et les plus mystérieuses de Shakespeare. C’est un rêve, symboliste et profond, un miroir dans lequel chacun de nous peut se découvrir différent de ce qu’il croyait être. C’est une pièce féerique, une pièce d’acteurs et de mise en scène, une pièce d’écriture et de sens, un trait d’union entre artistes et spectateurs. Cette qualité, cette possibilité de rassemblement sont inscrites au cœur de l’œuvre entière de Shakespeare. Il me semble qu’aujourd’hui, nous éprouvons un besoin urgent et absolu d’humanité, dans un monde en perdition, qui se débat et se cherche entre violence idéologique et désastre technologique. Le Songe d’une nuit d’été est le rêve d’une autre humanité. »

Avec une distribution composée en partie d’amateurs, Guy Pierre Couleau crée un spectacle envoûtant, à la fois léger et dense, où les parties dansées et la forêt des Vosges en fond de scène viennent souligner la dimension féerique du texte, où le songe permet à chacun de se découvrir, et de transgresser les règles fixées par le jour.

De William Shakespeare
Mise en scène : Guy Pierre Couleau
Traduction : Françoise Morvan et André Markowicz
Texte publié aux Solitaires Intempestifs

Production Supermouche, Vosges télévision et La Comédie de l’est

Photo / Foto : Laurent Schneegans

Partager
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Erich von Stroheim
Théâtre | Strasbourg | 31 janvier 2017
Cristina Branco
Jazz | Basel | 31 janvier 2017
Spark - The classical Band
Classique | Guebwiller | 10 février 2017
Jacob Karlzon
Jazz | Lörrach | 11 février 2017
Toutes les invitations

Szenik sur facebook