Meshell Ndegeocello

| 20:00 | Basel | Kaserne

L’amour à mort

Elle est de ces chanteuses et musiciennes qui n’ont d’autre choix que de puiser dans leurs propres sentiments pour former les contours d’une musique délicate. Meshell Ndegeocello chante ses douleurs de romantique déçue.

D’une basse, au son lourd et cadencé, peut naître la candeur. Meshell Ndegeocello en est la preuve troublante. Romantique véhémente, elle chante depuis ses débuts ses blessures, ses douleurs mais surtout ses déceptions, avec toujours en toile de fonds ses amours déçues. La chanteuse et bassiste panse ses plaies par la musique, et on se demande toujours si elle est finalement guérie. Car au fil de ses albums, cette diva qui ne dit pas son nom revient sur ses histoires personnelles pour déverser ses nombreuses tristesses.
Sur Bitter, elle faisait naître de la noirceur et de sons charnels, un journal intime d’une relation perdue. Sur Weather, construit comme une réponse, elle rouvrait ces mêmes pages, pour comprendre et faire le point. Un journal si intime qu’il est impossible de ne pas apprécier, tant il est facile de tomber dans ses filets de tendresse et d’honnêteté. Si la détresse semble être une source d’inspiration première, elle laisse néanmoins parfois passer le jour… Après un album dédié à Nina Simone, là revoici avec Comet, Come to Me, plus jazz que soul, agrémenté de sons électroniques et R’n’B, plus enjoué que les précédents. Se serait-elle enfin remise ? Impossible à dire, car les sujets sont toujours les mêmes mais peut-être pris avec moins de fatalisme. Un son empli de chaleur et toujours e vérités. Une chanteuse entière comme on en rencontre peu. (C.B.)

Photo © Charlie Gross

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook