Mine-Magazin
Magazine | Portraits / Rencontres

Une petite pause limonade avec Mine

Avant que vous ne disparaissiez tous sous les tentes des festivals et à vos divers barbecues, notre magazine voulait mettre en lumière une jeune pousse musicale très particulière. Mine est née à Stuttgart et vit maintenant à Mainz. On a découvert sa musique il y a quelques semaines dans la programmation du Zelt-Musik-Festival de Freiburg, et depuis, on est littéralement amoureux. Cette jeune chanteuse et productrice s’est fait sa place bien à elle dans la musique germanophone, qu’elle ornemente de ses jeux de mots. Le temps d’une petite conversation, cette poétesse des temps modernes nous répond, pétillante.

Chère Mine,

Chez nous à la rédac‘, ta musique nous a touchés en plein cœur, elle nous a bouleversés. Bref, on l’a tout le temps en tête ! Du coup, on aimerait te présenter à nos lecteurs. Est-ce qu’on peut titiller un peu ton côté poétique ?

Peux-tu nous dire cinq adjectifs qui te caractérisent ?
Je vais essayer ! Disons déterminée, empathique, curieuse, impatiente… (C’est vrai que ça colle bien avec le personnage, qu’on trouve sympathique !)

Tu es une enfant du pays, du Rhin Supérieur. Comment c’est, de vivre ici ?
C’est merveilleux. C’est idyllique et plutôt ouvert.

Si tu pouvais vivre où tu voulais, tu vivrais ailleurs ? 
Je pourrais si je le voulais :)

Quelle est la première chose que tu fais le matin?
Allumer ma machine à café. Elle met 15 min à chauffer. Après je fais ma comptabilité.

 

Quelques questions sur ta vie d’artiste. Qu’est-ce qui se cache derrière ton nom de scène, Mine ?

C’était un surnom que j’avais, car mon prénom est Jasmin.

Est-ce que c’est la musique qui t’a trouvée, ou est-ce que c’est toi qui as décidé d’en faire ta plus fidèle compagne ?
Je dirais qu’en fait, tout cela est un peu dû au hasard, que je puisse maintenant faire ce que je veux. Je n’avais jamais envisagé la musique comme métier, mais j’ai été refusée dans plusieurs formations différentes. Au final, c’était ça ma voie.

 Comment décrirais-tu ton style de musique ?

C’est de la pop allemande. Pour se faire une idée plus précise, il faut écouter, ça ne coûte rien. Quoiqu’il en soit, on y trouve en fait beaucoup de choses. Du hip-hop bien sûr, mais aussi du folk, du jazz, et des éléments électro.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?
Tout ce que j’entends m’inspire. J’en ai besoin, dans une certaine mesure au moins, d’avoir un peu d’input, pour développer de nouvelles idées. Et puis bien sûr, ce qui m’inspire aussi, ce sont les gens qui m’entourent, et tout ce que je tire de la vie de tous les jours.

 Comment te prépares-tu avant un concert ?
Avant tout, en répétant, de manière bien organisée. Le jour-même, il me faut une bonne nuit de sommeil, ne pas boire d’alcool ou très peu, et, juste avant le début, bien s’échauffer la voix évidemment. Malheureusement, j’ai pas mal le trac, alors c’est important pour moi de bien me préparer.


Sur quels projets travailles-tu en ce moment ?
En ce moment je suis sur le montage du film du projet « orchestre », et j’écris des chansons pour le prochain album.

 

Pour info : le 22 avril 2017, Mine a donné un concert à Berlin, au Huxleys Neue Welt, accompagnée d’un orchestre et de nombreux artistes invités (Fatoni, Edgar Wasser, Haller, Bartek et plein d‘autres). Il y a quatre ans déjà, elle mettait sur pied un projet similaire à Mannheim, pour lequel elle avait été très applaudie. Elle avait financé les deux concerts par crowdfunding. Résultat, une salle berlinoise de 1600 spectateurs pleine à craquer, et un public qui a adoré. L’album live de ces concerts et le film, donc, sortiront cette année.

Qui est ton artiste favori en ce moment ?

Je ne peux pas vraiment dire, il y en a tellement. Mais en tout cas, le dernier bon album que j’ai écouté était un album de Dexter. Il sort le 30 juin.

Qu’est-ce qui te fait avancer dans la vie ?
L’envie.

Quel est ton slogan ou ton proverbe préféré ?
Il n’y a pas de mauvais texte !

 

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous te souhaitons un merveilleux concert au Zelt-Musik-Festival de Freiburg, et que ton public soit enthousiaste. Et on te souhaite aussi un été riche en découvertes !

 

Pour finir, encore quelques liens et quelques dates :

 Le concert de Mine a lieu le 16 juillet à 20h30 dans le Spiegelzelt à Freiburg

Notre article sur le Zelt-Musik-Festival

Le site du Freiburger Zelt-Musik-Festival 

Le site de Mine (DE)

 

Propos recueillis par Jenny Lippmann

 

Publié le : 02.07.2017
Partager
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

NL Inscription

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

HOPL'AWARDS 2017 : VOTEZ !

Szenik sur facebook

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Aufgang
Rock Pop Electro | Mulhouse | 30 septembre 2017
Celles qui me traversent
Danse | Mulhouse | 4 octobre 2017
MUSICA / L'orchestre d'hommes-orchestres
Jazz | Ostwald | 5 octobre 2017
En dessous de vos corps…
Théâtre | Colmar | 5 octobre 2017
The Great Tamer
Théâtre | Basel | 8 octobre 2017
Nijinsky
Danse | Baden-Baden | 13 octobre 2017
Shechter/Arias
Danse | Basel | 15 octobre 2017
Lucio Silla
Classique | Basel | 16 octobre 2017
Toutes les invitations