Tarkovski1©JeanLouisFerndez 007
Magazine | Portraits / Rencontres

Interview avec Simon Delétang, nouveau directeur du Théâtre du Peuple - Maurice Pottecher de Bussang

Ils sont pétris de passion, d'idées et d’enthousiasme, et oeuvrent dans le milieu culturel depuis des années. Mais, à partir de cette rentrée, ils vont se poser dans une structure et essayer d'attirer un plus grand nombre de spectateurs. De qui parlons-nous ? Des nouvelles directrices et des nouveaux directeurs de quelques structures renommées de notre région ! Evidemment, nous sommes particulièrement curieux et voudrions dès à présent en savoir plus sur leurs personnalités, leur parcours, leurs habitudes, leur musique préférée. Vous aussi ? Alors, c’est parti ! Levons le rideau sur… Simon Delétang, le nouveau directeur du Théâtre du Peuple-Maurice Pottecher de Bussang

 

FONCTION

Metteur en scène, comédien, Directeur du Théâtre du Peuple-Maurice Pottecher de Bussang à partir du 1er octobre 2017

 

PARCOURS 

  • Né en 1978. Titulaire d’une licence d’Etudes théâtrales à Censier-Paris III. Diplômé de l’ENSATT en art dramatique en 2002, il intègre ensuite l’Unité nomade de mise en scène du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique entre 2005 et 2007.
  • Directeur du théâtre Les Ateliers-Lyon de 2008 à 2012.
    Membre du Collectif artistique de la Comédie de Reims de 2009 à 2012.
  • Il a mis en scène Un Fils de notre temps d’Ödön von Horvath, Le Guide du Démocrate d’après Eric Arlix et Jean-Charles Massera, Chef-d’œuvre de Christian Lollike, Angoisse cosmique de Christian Lollike, Der Misanthrope d’après Molière, Goethe et Georges Bataille, Le 20 Novembre de Lars Norén, Manque de Sarah Kane, For ever Müller, d’après l’œuvre et les entretiens accordés par Heiner Müller, Froid de Lars Norén, On est les champions de Marc Becker, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, Petit camp d’après Pierre Mérot, Woyzeck de Georg Büchner, Fairy Queen d’après Olivier Cadiot et Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès.
  • Il a réalisé une vingtaine de mises en espaces de textes d’auteurs vivants parmi lesquels : Sandrine Roche, Ricci/Forte, Falk Richter, Dirk Laucke, Gesine Dankwart, Marco Calvani, Ivana Sajko, Lukas Bärfuss, Julien Gaillard, Dennis Kelly, Dea Loher...
  • En tant que comédien, il a joué dans les spectacles de Ludovic Lagarde, Claudia Stavisky, Michel Raskine, Richard Brunel, Eric Massé, Philippe Delaigue, France Rousselle et Eric Vautrin. Il intervient régulièrement dans les écoles supérieures d’art dramatique (ENSATT, Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, Ecole du TNB, Ecole du TNS, ERAC).
  • Pour la saison 2017/2018, il créera Tarkovski, le corps du poète d’après des textes d’Andreï Tarkovski et Julien Gaillard au Théâtre national de Strasbourg et La Maison de Julien Gaillard à La Colline-Théâtre national. Il prendra la direction du Théâtre du Peuple de Bussang à partir d’octobre 2017.

 

VOTRE PREMIER OPÉRA/VOTRE PREMIÈRE PIÈCE DE THÉÂTRE ?

La Chair est triste, hélas… un montage de textes/poèmes de Georges Bataille/Fassbinder/Norén

 

UN OPÉRA OU UNE PIÈCE DE THÉÂTRE QUI VOUS A MARQUÉ-E ?

La Mort de Tintagiles de Maurice Maeterlinck mis en scène par Claude Régy

 

QUELS DÉFIS AUREZ-VOUS A RELEVER ? 

Le plus grand défi qui se présente à Bussang est d’offrir des œuvres de grande qualité qui s’adressent au plus grand nombre. Il s’agit de maintenir une exigence artistique qui n’exclut pas et toucher au cœur avec un répertoire de haute tenue.

 

QUEL/LE METTEUR/SE EN SCÈNE OU ACTEUR/RICE AIMERIEZ-VOUS ACCUEILLIR DANS VOTRE THÉÂTRE ?

J’aimerais accueillir des artistes qui partagent les mêmes valeurs que ce lieu et la même exigence artistique que celle que je mets au service de cette aventure.

 

DÉCRIVEZ-NOUS VOTRE NOUVEAU BUREAU 

C’est un bureau/grenier jusqu’ici inoccupé par l’équipe permanente que je vais aménager, et qui va me permettre de m’entourer de livres et d’être en lien rapidement avec l’équipe tout en me permettant de m’isoler pour travailler sur mes créations. Je sais d’expérience qu’il est très difficile de lire dans son bureau dans un théâtre car on est sans cesse sollicité, mais ce bureau me permettra ce refuge là tout en étant disponible.

 

QU’APERCEVEZ-VOUS DEPUIS VOTRE FENÊTRE ?

 Le bureau donne sur la cour du théâtre, la forêt.

 

AVEZ-VOUS DÉJÀ UN ENDROIT PRÉFÉRÉ ?

J’aime aller me recueillir sur la tombe de Maurice Pottecher et de Camille de Saint Maurice qui se trouve à côté du théâtre dans la pelouse. C’est assez rare de travailler dans un théâtre dont le fondateur est enterré dans le jardin et cela crée des vibrations bienveillantes.

 

PLUTOT THÉ OU CAFÉ ?

Café sans sucre

 

OÙ PRENEZ-VOUS VOTRE PAUSE DÉJEUNER ?

 À la cuisine du théâtre avec l’équipe.

 

QU’EST-CE QUI VOUS REJOUIT PARTICULIÈREMENT CETTE SAISON ?

Tout me réjouit, car tout est à inventer. Il n’y a rien de plus exaltant que le début d’une nouvelle aventure avec une nouvelle équipe dans un lieu aussi mythique. Et j’ai la chance cette année de vivre une saison exceptionnelle avec quatre créations, Tarkovski, le corps du poète au Théâtre National de Strasbourg, La Maison de Julien Gaillard à La Colline, Théâtre national à Paris, Lenz de Georg Büchner en décentralisation dans le Parc des Ballons des Vosges et la grande création de l’été avec les amateurs à Bussang.

 

QUEL LIVRE SE TROUVE ACTUELLEMENT SUR VOTRE TABLE DE CHEVET ?

L’Esthétique de la résistance de Peter Weiss

 

QUELLE MUSIQUE VOUS FAIT VIBRER ?

 J’aime beaucoup Monteverdi et Purcell mais si je suis honnête Rammstein également…

 

QUE FAITES-VOUS APRÈS UNE LONGUE JOURNÉE DE TRAVAIL ?

 Si je peux, je profite de ma vie privée, chose rare dans ce métier.

 

UN PERSONNAGE DE THÉÂTRE OU D’OPÉRA QUI VOUS RESSEMBLE ?

Alceste dans Le Misanthrope pour son amour de la sincérité face à un monde d’hypocrisie.

 

_______________________________________ 

Le site du Théâtre du Peuple de Bussang

Simon Delétang met en scène Tarkovski, le corps du poète au Théâtre National de Strasbourg. Trouvez des informations sur cette création sur notre site !

________________________________

Propos recueillis par Jenny Lippmann

Photo : Jean-Louis Fernandez

Publié le : 06.09.2017
Vous aimerez aussi

 

  • Simon Delétang sur sa nouvelle création Tarkovski, le corps du poète

Enregistrer


Partager
Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

La newsletter bimensuelle

NL Inscription

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

HOPL'AWARDS 2017 : LA SOIRÉE

Szenik sur facebook

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Carrousel
Rock Pop Electro | Freiburg | 3 novembre 2017
Nathan ?!
Théâtre | Strasbourg | 8 novembre 2017
La Bohème / HERBSTFESTSPIELE
Classique | Baden-Baden | 10 novembre 2017
Peter Pan
Théâtre | Illkirch | 12 novembre 2017
Bror Gunnar Jansson
Rock Pop Electro | Strasbourg | 14 novembre 2017
Fkrzictions / Scènes d'Automne en Alsace
Théâtre | Colmar | 15 novembre 2017
Fkrzictions / Scènes d'Automne en Alsace
Théâtre | Colmar | 17 novembre 2017
Fkrzictions / Scènes d'Automne en Alsace
Théâtre | Colmar | 18 novembre 2017
Leonce und Lena
Théâtre | Basel | 19 novembre 2017
Juliette Armanet
Rock Pop Electro | Strasbourg | 12 décembre 2017
Toutes les invitations