Informations pratiques

Toutes les informations sur le site de Scènes de rue

Les spectacles sont gratuits

Scènes de rue

Du 14 au 17 juillet 2016
Mulhouse

Le sens commun

Le festival Scènes de rue investit les rues de Mulhouse pour la 20e fois. À l’heure où la quantité (de spectateurs) prime sur la qualité (des œuvres), il prouve que l’on peut rassembler un public nombreux autour de propositions exigeantes.

Il a bien changé, le festival Scènes de rue. Les arts de la rue aussi, d’ailleurs, en tout cas la perception qu’on en a et le choix qu’on en fait dans les festivals d’été. Souvent relégués au rang d’animations pour les habitants et les touristes pendant les longs mois d’été où les théâtres sont fermés, ils ont depuis prouvé qu’ils avaient aussi des choses à dire sur le plan artistique. Et les festivals qui leur sont consacrés deviennent de véritables événements culturels.
Ce qu’en revanche les arts de la rue n’ont pas perdu, c’est leur capacité à injecter à l’émotion et à la réflexion qui nait de toute œuvre une dimension collective. Et c’est peut-être ce qui fait leur succès à une époque assoiffée de collectif.
Aussi, l’édition 2016 de Scènes de rue pourrait bien être le meilleur remède à la dureté des temps. À travers près de 30 spectacles, elle a choisi de faire une grande place au rêve et à la magie. On retient tout particulièrement la dernière création d’Étienne Saglio, l’un des chantres de la magie nouvelle, passé maître dans l’exploration des méandres de l’âme humaine à travers des créatures magiques. Projet fantôme fait flotter dans le ciel ce et ceux qui ont habité le lieu (ici, la place de la Réunion).
Avec L’Enfant qui s’envole, Nicolas Frize fait résonner dans la ville et la nuit une voix d’enfant, qui s’empare ses rues et de ses habitants.
Au coin de la rue des Bonnes gens et du quai de l’Alma, la trapéziste Chloé Moglia s’envole en un solo intense et hypnotique, Horizon, qui nous fait éprouver la légèreté et la gravité.
Avec Proust, GK collective nous invite à une expérience intimiste pour un spectateur, un comédien et un répondeur, réponse aux sollicitations multiples et permanentes du quotidien, et nous invitent ainsi à envisager autrement notre rapport à la ville et aux technologies de la communication.
L’académie de cirque Fratellini proposera une série d’essais et de petites formes circassienne les 15 et 16 juillet, et une soupe collective sera préparée et dégustée le samedi dans le marché couvert.
Un week-end, donc, de propositions artistiques, poétiques et collectives, pour retrouver du sens commun.

Mots clés : Cirque - Espace public - Magie

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook